Menu
Jeunesfooteux
Jeunesfooteux

Ces joueurs font 15 jours de bateau pour jouer la Coupe du Monde !


3 Décembre 2022 00:56 - écrit par


Que ce fut long à l'époque... mais il fallait vraiment être prêt à tout pour jouer une Coupe du Monde. Un rêve de gosse qui se réalise pour ces joueurs amateurs, qui ne jouaient pas pour l'argent mais par passion. Et avec l'envie de faire un honneur à toute une nation.

Alors oui, pour se rendre en Uruguay, ce n'est pas si simple...  Le premier vol reliant la France à l'Atlantique Nord aura bien lieu en septembre 1930. Mais pour le coup, il faut amener Jules Rimet, la délégation de France (16 joueurs), un dirigeant, un masseur et un arbitre.

Il n'y a pas 36 solutions, ce sera par la mer que l'Equipe de France rejoindra l'Uruguay pour y disputer son Mondial... et ils ne seront pas les seuls à être "contraints" d'utiliser ce moyen de transport ! En effet, le 19 juin 1930 le paquebot "Conte-Verde" quitte la rade de Villefranche-sur-Mer, emportant  également à son bord les délégations de la Roumanie (qui a embarqué à Gênes et de la Belgique embarquée à Barcelone !

Dans l'équipe de Roumanie, il y a un certain Kovacs (le meilleur footballeur roumain du moment, c'est le frère d'un certain Stefan qui sera bien plus tard l'entraîneur de l'Ajax Amsterdam et de l'équipe de France). Pendant 15 jours, les équipes vont s'entraîner à tour de rôle sur le pont, faire leur footing en slalomant au milieu des passagers allongés. Puis le 4 juillet, après avoir pris au passage la délégation brésilienne à Rio, le "Conte Verde" accoste à Montevideo dans une liesse indescriptible.

Des joueurs amateurs prêts à poser des congés et à faire 15 jours de bateau pour vivre leur rêve de jouer une Coupe du Monde à l'autre bout du globe (bon, c'est vrai qu'en bateau c'est largement moins rapide qu'en avion, mais ça va toujours plus vite qu'en char à voiles, n'est ce pas Christophe Galtier). N'était-ce pas cela finalement la vrai beauté du football ? Kylian Mbappé, Neymar, Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et tous les autres : prenez-en de la graine !