Menu

Didier Deschamps se montre ambitieux avant le choc face à la Belgique



5 Octobre 2021 02:10 - écrit par

Didier Deschamps s'attend à un combat contre la Belgique

Jeudi, l'Équipe de France sera de retour pour un match très attendu : la revanche de la Coupe du Monde 2018 entre la France et la Belgique. Cette fois-ci, ce sera dans le cadre des demi-finales de la Ligue des nations. Cette rencontre sera diffusée à partir de 20h45 sur TF1. La France avait réussi à se qualifier pour se Final 4 grâce à son succès face au Portugal en novembre 2020 (0-1).

Quelques jours avant cette rencontre, Didier Deschamps a participé à la traditionnelle conférence de presse. Il a montré ses ambitions pour ce choc et s'attend à un pur combat.

"On a tout fait pour être à ce Final 4, il y a une place à jouer en finale. C'est un titre en plus, vous le mettre où vous voulez dans l'échelle. Pendant ce temps, nos adversaires dans les qualifications pour le Mondial joueront deux matchs et on en saura plus. On rebasculera sur les qualifications après, mais il ne faut pas minimiser la Ligue des nations. On a bien conscience, on est là, avec un objectif", a-t-il commencé à dire.

Didier Deschamps compte mettre tous les moyens en œuvre afin de vaincre cette formation redoutable à ses yeux. ​"Ils ont 6 ou 7 joueurs à plus de 100 sélections. Elle est considérée comme la meilleure équipe au classement FIFA. Il y a une organisation spécifique avec un noyau dur expérimenté. C'est une des meilleures équipes européennes et mondiales. C'est une très belle génération qui n'a pas eu le bonheur de connaître le succès à l'Euro ou au Mondial" a-t-il dit ensuite, avant d'évoquer la rivalité entre les deux sélections.

​"Il y a toujours eu une rivalité, par ce que c'est frontalier, la même qu'on peut avoir avec l'Espagne ou l'Italie. Mais ce n'est pas le match de jeudi qui va changer quoi que ce soit à ce qu'il s'est passé en 2018. La rivalité, elle a toujours été là, c'est une rivalité saine et sportive", a-t-il dit pour finir. 

Les français attendent les Bleus au tournant après l'Euro catastrophique, et espèrent qu'ils vont aller chercher cette place en finale de la Ligue des nations.