Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

Dortmund - Mercato : cet avis sur le dossier Erling Haaland va-t-il rassurer les supporters du BVB ?


Parce que malgré tout ce qui se raconte chaque jour sur ce feuilleton illisible, voir Erling Haaland quitter le BVB cet été n'est peut-être pas impossible, mais beaucoup plus compliqué que ce que pensent les plus optimistes.

28 Mars 2021 10:40 - écrit par


Si tant est que le Borussia Dortmund ne rate pas le wagon de la Ligue des Champions, voir Erling Haaland rester sur la Ruhr à long terme n'a rien d'une absurdité. D'abord parce qu'on parle d'un grand club allemand, et non du Borussia Dortmund nauséabond qui a failli sombrer dans la faillite au coeur des années 2000. Oui, malgré les sollicitations venues de l'Europe entière, les on-dit, les rumeurs toujours plus diverses chaque jour - aujourd'hui on parle d'un Real, pas au mieux économiquement, désireux de se faire le duo Mbappé-Haaland dès l'an prochain, non mais... -, Erling Haaland restera fidèle au Mur Jaune pendant quelques temps. A plus d'une raison.

 

Haaland n'est pas obligé de partir

D'abord parce qu'Erling Haaland est-il obligé de partir ? Il est heureux au Borussia, et même s'il a laissé échappé sa frustration après le nul à Cologne, ce qui a laissé croire la naissance d'un spleen et d'une envie de départ, Haaland est toujours à l'aise en Allemagne. Il peut encore y progresser, et joue dans un grand club aujourd'hui quart de finaliste de C1 contre Manchester City. Que Dortmund prenne tout de même garde à ne pas rater la C1 la saison prochaine. Sinon...

Haaland peut écrire son histoire au BVB

Pourquoi ne pas entrer encore un peu plus dans l'histoire des Marsupiaux en continuant à empiler les buts et les records de précocité ? Auteur de 49 buts en 49 matchs en Allemagne, le norvégien pourrait se rapprocher des plus grands scoreurs de l'histoire du club tels que les Alfred Preissler, Michael Zorc ou plus récemment Aubameyang, Reus ou Lewandowski. De plus, le Borussia Dortmund version Haaland n'a remporté aucun trophée.

Or celui de Lewandowski a été double champion d'Allemagne et finaliste de la C1. Celui d'Aubameyang n'a gagné qu'une Coupe d'Allemagne, mais c'est déjà ça. Parce que celui d'Haaland n'a pour l'heure rien gagné. Et pourquoi pas la C1 justement ? Parce que la saison spéciale COVID-19 est si spéciale. Parce que le Borussia l'a déjà soulevé en 1997. Parce que le Borussia ne doit avoir peur de personne, ni même de Manchester City version Guardiola jamais entré dans le dernier carré de la C1. Une performance de choix cette saison permettra à Dortmund de jouer la C1, et par conséquent à Haaland de rester fidèle à la Ruhr.
 

Quid de la réalité économique actuelle ?

D'autant que si l'Europe entière se bouscule pour subtiliser un joueur impressionnant d'efficacité et de maturité, soyons lucide. La réalité est que le mercato à venir n'assurera pas avec exactitude un tel transfert. Le BVB veut beaucoup d'argent car il tient à son top player et le conserver ne le mettra pas non plus sur la paille.

Tous les grands clubs veulent dégraisser: le Borussia Dortmund oui, mais aussi le Barça et le Real Madrid en premier lieu. Ils savent que Haaland n'est pas donné, contrairement à un Sergio Aguero, libre. Si le Borussia campe sur les sommes vertigineuses parues récemment et qu'Erling Haaland ne bouge pas plus que cela le petit doigt pour s'en aller, le voir rester au BVB où il est lié jusqu'en 2024 ne sera pas tout à fait irréel.
 

Un grand Monsieur de Chelsea, un observateur de l'actualité du football anglais, espagnol et... En savoir plus sur cet auteur