Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

Droits TV : la patron de Canal+ ne fera aucun cadeau à la LFP et glisse un tacle à Aulas (OL)


Maxime Saada, président du groupe Canal+, a réglé ses comptes avec la LFP et le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas.

10 Juin 2021 11:40 - écrit par Rédaction JF


Jean-Michel Aulas a manqué de retenu et d'objectivité

"C’est un jour béni pour la L1 (...) Canal aurait pu remporter des lots, ils ont manqué d'ambition sur cet appel d'offres", voici deux petites phrases prononcées par le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, lors de l'acquisition des droits TV par le groupe Mediapro

Des propos que le président du groupe Canal+, Maxime Saada, garde en travers de la gorge, même si au fond de lui il est probable que le mirage Mediapro le fasse sourire. Pour rappel, le groupe audiovisuel sino-espagnol n'a pas respecté ses engagements, et a mis en grande difficulté la LFP, mais surtout les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2.

" C’est vrai qu’on n’a pas apprécié. Après, on ne prend pas des décisions parce qu’on est rancunier, mais parce que c’est un business. « Le jour béni des dieux d’Aulas » il est resté. On avait mis de l’argent, un montant significatif sur la table. On a mis beaucoup d’argent sur le lot numéro un et numéro quatre, on était sérieux et on était là jusqu’au bout. C’est vrai qu’on était énervé ", a déclaré Saada au micro de RMC avant de poursuivre. 

Canal+ estime ne pas avoir été respecté

" Quand vous avez mis au cumulé 5 milliards de Droits TV dans le football, vous estimez que vous méritez plus de reconnaissance. Quand j’ai un abonné, je lui dois de la reconnaissance. On a la Ligue de Rugby, on a la F1, on a des Droits de l’UEFA, on est présent dans une cinquantaine de pays. On n’a jamais été traité comme ça. La première discussion qu’on a eue avec Didier Quillot c’est qu’on doit payer en plus si on veut décaler les horaires d’un quart d’heure. On est parti sur de mauvaises bases. ", a t'il conclu. 


Le feuilleton des droits TV continue de faire parler. En effet, Canal+ n'est pas obnubilé par l'idée de conserver la Ligue 1, et ne fera aucune folie pour cela. Un retour du bâton qui fait mal pour ceux qui avait rabaissé Canal+, et surtout pointés du doigt la frilosité du média français ...