jeunesfooteux

Rédigé par le Samedi 16 Novembre 2013 à 09:38

EdF : Touché mais pas coulé !




Un match très engagé !

Etre favori d'une double rencontre n'est jamais chose facile, d'autant plus quand on affronte l'une des meilleurs défenses européennes du moment, l'équipe de France en a fait l’amer expérience hier soir . Comment on l'imaginait l'équipe d'Ukraine a proposé une opposition rude basée sur un pressing constant, en muselant parfaitement un Franck Ribéry qui n'a pas eut grand chose à se mettre sous la dent . Et que dire de Giroud qui s'est certes bien battu, mais qui n'a pas réussi une seule fois à se mettre en position favorable .

Une équipe de France qui a répondu à l'impact physique

Malgré le manque d'occasion, l'équipe de France à tout de même réussi à répondre à l'impact physique Ukrainien, et cela grâce à un gros match de Blaise Matuidi et Paul Pogba, qui ont permis de compenser la pauvreté de jeu et le manque de réalisme proposé par un Samir Nasri absent dans son rôle de meneur de jeu .

Une défense loin d'être rassurante

Du côté de la défense, Patrice Evra et surtout Eric Abidal ont été dépassé par des joueurs vifs et techniques , heureusement Laurent Koscielny a sorti un gros match , impeccable dans ses interventions et dans la relance . Mais à force de compenser il y a moment ou l'on craque , ce qui arriva à la 61 ème minute ( Zozulya ) et surtout à la 83ème sur un pénalty assez litigieux de Yarmolenko . Ensuite le défenseur d'Arsenal se ferra logiquement expulser suite à un geste d'humeur qui n'arrangera pas les choses pour le match retour .

Coulé ? NON il faut y croire !

Les statistiques sont formelles, aucune équipe n'a réussi à remonter deux buts depuis que les barrages existent . Mais malgré cette statistique implacable, les choses sont loin d'être jouées . Certes la défense Ukrainienne encaisse très peu de buts, mais lors du match retour deux joueurs qui composent cette défense seront suspendus, cela peut paraître anodin, mais cela devrait jouer sur leur équilibre défensif . Ensuite l'Ukraine reste une équipe qui peut craquer rapidement si l'on marque rapidement . Enfin l'équipe de France ne pourra pas contrôler et n'aura pas d'autre choix que de lâcher les chevaux , ce qui implicitement peut être avantage , car on le sait bien, les Bleus sont incapables de jouer en "maîtrise" .



Mots clés : CM2014, EdF, Ukraine

Notez
Frédéric Le Lay
Rédacteur Web multicarte, dénicheur de News et accessoirement créateur de Jeunesfooteux.com En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Réagir à cet article