Menu
4 Septembre 2021 18:40 - écrit par

FC Barcelone : un très bon motif d'espoir pour une saison historique du Barça de Ronald Koeman !

La presse catalane a rappelé que ce n'était pas la première fois depuis 20 ans que le Barça entamait de profondes révolutions dans son effectif. Voilà pourquoi malgré les départs de Griezmann et Messi, on voit croire à une belle saison du côté du FC Barcelone.



Parmi les équipes les plus redoutables sur le papier cette saison en Europe, on n'a jamais eu l'idée d'évoquer le Barça. L'équipe a signé un Mercato aux rabais et dispose d'une armada offensive démunie entre les départs (Griezmann, Messi), les blessés (Ansu Fati, Agüero, Ousmane Dembélé). Pour l'heure, le Barça aura un trident avec Depay, De Jong et Braithwaite. Pas folichon pour les aficionados du Camp Nou...

Mais parce qu'un club ne meurt jamais, il n'est pas interdit de penser que le FC Barcelone va exploser les compteurs cette saison. Son début de saison est encourageant avec un Depay déjà joueur majeur de cette équipe. Le quotidien catalan Sport a relevé un autre signe d'espoir avec un Joan Laporta qui entamera une troisième révolution au sein du Barça.

 

Le Barça a déjà entamé des révolutions en 2003 et en 2008 avec succès

Lors de la saison 2003-2004, Frank Rijkaard est arrivé pour reconstruire un Barça qui déprimait ses supporters. La saison suivante, il a remporté le premier championnat depuis six ans et a fait mieux en 2006 avec le doublé Liga - Ligue des Champions avec un Ronaldinho hors normes.

En 2008-2009, l'arrivée de Pep Guardiola était un immense pari : exit les Ronaldinho et Deco, et place à l'explosion définitive du trio Messi - Xavi - Iniesta et d'un sextuplé historique. Cette année, le départ brutal de Messi a anéanti la Catalogne mais le Barça se définit lui-même comme "plus qu'un club".

Le FC Barcelone est donc capable de renverser la situation et n'a pas le 15e meilleur effectif en Europe. Ah, une dernière preuve que le Barça peut surprendre une nouvelle fois : avant de réaliser le quintuplé en 2015, Luis Enrique était tout près du limogeage en janvier 2015. Tout est devenu plus facile avec un Messi, Neymar et Suarez plus létaux que jamais, mais on ose imaginer ce que pourra donner ce Barça 2021-2022 lorsque tous ses blessés en attaque seront sur les prés !