Menu

FC Nantes : Pierre Aristouy ne faisait pas l'unanimité, le gros tacle d'un cadre du FCN !


Samedi 9 Décembre 2023 18:35 - écrit par



Il y a un peu plus de 10 jours, le FC Nantes avait décidé de se séparer de Pierre Aristouy et de confier les clés du camion à Jocelyn Gourvennec. Un choix qui s'est avéré payant, puisque le FCN qui restait sur 4 matches sans victoire dont 3 défaites, s'est imposé face à l'OGC Nice pour le premier match de Gourvennec sur le banc des Canaris.

Bien sûr tout n'était pas parfait face aux Aiglons. Mais le fameux électrochoc a marché. Enfin si on peut parler l'électrochoc. En effet, pour Moussa Sissoko il s'agit bien plus que de ça. 

Dans les colonnes du quotidien Le Parisien, Moussa Sissoko a brossé un portrait très flatteur de Jocelyn Gourvennec, indiquant que ce dernier avait rapidement apporté de la rigueur, de la discipline et du charisme.

"Le jour de son arrivée, il a fait un discours. On a pu sentir son vécu. Un certain charisme. Il connaissait le prénom et le nom de chaque joueur. Dès le premier entraînement, il a réclamé beaucoup de rigueur, de concentration, d'implication, de simplicité, de discipline, de détermination aussi. Sans afficher une volonté de tout changer, il a instauré de bons rapports avec l'ensemble du groupe. Ses mots ont participé à nous mettre en confiance et ils nous ont aidé à remporter ce précieux succès contre Nice (1-0). On a déjà pu échanger. Il m'a fait comprendre qu'il croyait en moi et que j'allais avoir un rôle important à jouer. Ça m'a plu et ça m'a tout de suite mis à l'aise avec lui.", a t'il confié.

Comment tacler implicitement Pierre Aristouy ... Car oui, l'ex entraîneur du FC Nantes ne faisait pas l'unanimité au sein du vestiaire. Et ce n'est pas Moussa Sissoko qui dira le contraire, lui qui jouait peu sous les ordres de Aristouy. 

Justin Favre
Journaliste spécialiste de la Premier League : fan de Paul Gascoigne, Vinnie Jones, Joey Barton,... En savoir plus sur cet auteur