Menu
Jeunesfooteux
1 Avril 2022 04:10 - écrit par Rédaction JF

FC Nantes : en route vers une quatrième étoile grâce à Kombouaré ?


COUPE DE FRANCE : le FC Nantes en route vers sa quatrième étoile grâce à Antoine Kombouaré ?


Un petit retour en arrière avec Tonton Foot sur l'historique du FC Nantes en Coupe de France…en attendant une quatrième étoile grâce à Antoine Kombouaré ?

Après avoir sorti Nice en 8ème, Marseille en quart puis Angoulême en demi, le FCN a rendez-vous en finale le 1 juin 1979 avec l’AJ Auxerre de Guy Roux, pensionnaire de D2.

Style match piège, ce fut le cas. Il aura fallu attendre les prolongations. Laborieux, il aura fallu attendre le talent d’Eric Pécout, seule vraie satisfaction de cette finale. Enfin le valeureux capitaine Henri Michel voit enfin sa carrière couronnée par une victoire en coupe de France.

Curieuse ambiance ou à la fin du match, les joueurs nantais sont sortis sous les sifflets du public. Pas habituel pour des vainqueurs de coupe. Mais que voulez-vous, cela faisait 20 ans que nous n’avions plus vu un club de D2 accéder à une finale de Coupe de France. Donc, le cœur des supporters penchait vers le club censé être le plus faible…

 

L’équipe du FC Nantes victorieuse en 1979 :

Jean Paul Bertrand Demanes

Maxime Bossis

Patrice Rio puis Raynald Denoueix

Henri Michel (capitaine)

Thierry Tusseau

Oscar Muller

Omar Sahnoun

Gilles Rampillon

Victor Trossero puis Brunon Baronchelli

Eric Pécout

Loic Amisse

Jean Vincent (Entraîneur).
 

Puis vient 1999 : PSG out en 16ème , Metz en 8ème , Guingamp en quart, Nîmes en demi, et revoici un autre pensionnaire de D2, le CS Sedan Ardennes.

La presse est dure : « Pour la dernière finale du millénaire, on espérait une lutte spectaculaire et indécise. Au terme d’un mach insipide, et sur un pénalty généreux, de tristes canaris nantais ont eu raison d’amorphes sangliers sedanais. »

Résultat 1-0, suite à un pénalty transformé par Olivier Monterrubio. Les supporters s’attendaient à voir le fameux jeu à la nantaise… ce sera pour une prochaine fois. Mais qu'importe : la victoire finale est bien là et cela reste l'essentiel !

En tout cas, c’est bien le plus jeune capitaine de tout les temps qui va remporter une coupe de France : Mickaël Landreau (il est né en 1979, année ou le FCN remportait sa première Coupe de France).
 

L’équipe du FC Nantes victorieuse en 1999 :

Mickaël Landreau (capitaine)

Jean marc Chanelet

Eric Decroix

Netor Fabbri (puis Nicolas Gillet)

Salomon Olembé

Yves Deroff

Eric Carrière

Sébastien Piocelle

Charles Devineau (puis Nicolas Savinaud)

Frédéric Da Rocha (puis Patrick Suffo)

Olivier Monterrubio

Raynald Denoueix (entraîneur).
 

Et enfin cette fameuse saison 1999/2000 : un pénalty à la dernière minute transformé par Antoine Siberski vient mettre fin aux espoirs des valeureux amateurs calaisiens (CFA). Bien sûr le cœur de tout le monde vibrait pour Calais, encore un vrai match piège pour les Canaris...

Ils l’ont bien compris les nantais, et c’est tout naturellement, que Mickaël Landreau va brandir le trophée avec le capitaine calaisien. « Le FC Nantes a gagné sur le terrain, Calais dans les cœurs » .

Cette phrase n’est pas de moi, mais de Jacques Chirac…

 

L’équipe victorieuse du FC Nantes en 2000 :

 Mickael Landreau (capitaine)

Jean-Marc Chanelet

Nicolas Gillet

Nestor Fabbri

Salomon Olembé

Eric Carrière

Matthieu Berson

Antoine Siberski

Carles Devineau (puis Olivier Monterrubio)

Alloune Toure (puis Alain Caveglia)

Frédéric Da Rocha

Raynald Denoueix (entraîneur)
 

Alors après Jean Vincent et Raynald Denoueix...  pourquoi pas Antoine Kombouaré ? Ce serait une juste récompense pour cet entraîneur à qui le FCN a tant donné. Et puis, il y a une telle attente à La Beaujoire...

Maintenant, sans minimiser les équipes précédemment finalistes, il va falloir faire face à l'OGC Nice de Christophe Galtier. Sacré morceau, mais quand on y regarde de plus près, l'OGC Nice est 4ème, le FC Nantes est 9ème au classement...  et surtout : les Canaris ont tout de même réussi de belles performances face aux gros cette saison, en témoigne la magnifique victoire face au PSG ou encore celle acquise en demi-finale de la Coupe de France contre l'AS Monaco...

Alors cette fois-ci, nous attendons du spectacle, du vrai jeu à la nantaise, et un petit message à Antoine Kombouaré et à ses hommes : il n’y a pas de match piège comme lors des 3 victoires précédentes… cette fois-ci vous n’avez rien à perdre.

Alors faites vous plaisir, et faites nous plaisir ; il y a tant de nostalgiques du jeu à la nantaise... on se dit rendez-vous au Stade de France dans un peu plus d'un mois pour voir si le FC Nantes, emmené par Ludovic Blas ou encore Randal Kolo Muani et Moses Simon, saura décrocher sa quatrième victoire finale en Coupe de France et ainsi écrire une ligne supplémentaire à son palmarès !