Menu
Jeunesfooteux
Jeunesfooteux

FC Sochaux : des Lionceaux prometteurs, les futurs grands de demain !


29 Octobre 2022 11:45 - écrit par

Septembre-Octobre 1982 : Le FC Sochaux Montbéliard entend bien jouer un rôle important en championnat et en Coupe d'Europe, pour cela le FCSM misera sur ses jeunes très prometteurs...


Replongeons nous en 1982, il y a 40 ans. A la radio, on peut entendre "Music and Lights" (IMAGINATION) ou encore "Afrique Adieu" (Michel SARDOU). Et au cinéma, on découvre "2heures moins le quart avant Jésus-Christ", un film de Jean Yanne avec COLUCHE et Michel SERRAULT. Que du bonheur... Mais parlons un peu football.

Peu de mouvements au FC SOCHAUX durant l'intersaison. Didier Simon qui vient du LOSC et Daniel LUBIN sont des renforts importants. Jean SANTOS-MUNTIBILA qui vient de Marseille et Philippe LUCAS qui vient de Guingamp ont tout à prouver.
Pour René HAUSS, cette saison s'avère compliquée, il a notamment fallu faire face aux départs de DJAADAOUI, GENGHINI, REVELLI, MEYER et IVEZIC...


Mais oui, les Sochaliens ont terminé la saison 81-82 sur le podium derrière l'ASSE et l'AS Monaco mais devant les Girondins de Bordeaux... loin de faire de la figuration, les doubistes ont accroché une place en Coupe d'Europe.

 

Scénario cruel en Coupe UEFA...

Pour la coupe UEFA, les Sochaliens devront faire face au PAOK SALONIQUE. La déception se lit sur les visages doubistes qui auraient aimé reproduire leur performance de 1981 ou ils avaient atteint les demi-finales. Ce ne sera pas le cas :
PAOK Salonique - FC Sochaux   1 - 0
FC Sochaux - PAOK Salonique   2 - 1
Règle du but à l'extérieur fatale pour le FCSM et ses Lionceaux... 


Après un match aller prometteur (défaite 1-0), l'affaire ne se présentait pas trop mal. Mais les joueurs du FC Sochaux-Montbéliard étaient trop peu expérimentés (moyenne d'âge de 22 ans) face à des Grecs décidés.  Rien à dire sur l'issue de ce match. Certes le FC Sochaux devait faire face à pas mal de blessures : ZIMAKO, LUKETIN ou encore SIMON. Mais la compétition reste la même pour tout le monde...

Yannick Stopyra, une histoire de famille !

Bien sûr que ces Lionceaux vont grandir. Pour ce faire ils peuvent s'appuyer sur des jeunes prometteurs, notamment un certain Yannick STOPYRA. Ce jeune avant-centre a même été appelé par Michel HIDALGO pour jouer contre la POLOGNE, alors que Yannick n'a que 22 ans... une histoire de famille chez les STOPYRA puisque son père Julien STOPYRA était un des plus remuants attaquants français dans les années 50 et que son cousin Antoine CUISSARD fut le meilleur "demi-aile" comme on disait à l'époque et que son oncle Yvon GOUJON fut désigné comme l'attaquant le plus doué de sa génération...
 

Yannick STOPYRA (ci-contre) et le FC Sochaux occupe une place plutôt inconfortable en championnat. En ce mois d'octobre, ils vont devoir se déplacer à Paris,  à Nancy avant de recevoir les redoutables canaris du FC NANTES. Ils compteront sur le retour du néo-calédonien ZIMAKO qui devrait retrouver sa place à l'aile droite après une longue absence. ANZIANI devra rétrograder en meneur de jeu en attendant le rétablissement de SIMON. Par contre concernant LUKETIN les médecins sont moins optimistes, le Yougoslave n'échappera pas à l'opération.


Face à toutes ces blessures, au Parc des Princes, il faudra piocher dans le centre de formation mais gros problème, PAILLE, THOMAS ou LADA qui seraient susceptibles d'intéresser MOSCA sont retenus par l'équipe de France Juniors !!! 
Ci-dessus la photo de Jacques ZIMAKO qui sera sur le banc lors du match contre le PSG...
N'oublions pas qu'au sein de la Société des Automobiles Peugeot, on aime que Sochaux se distingue sur la pelouse du Parc des Princes et cela pour des raisons de prestige !
 

Ca va mieux à Sochaux qui après avoir remporté la rencontre contre Nancy 1-3, a tenu en échec le leader nantais 1-1 avec un but de... Yannick STOPYRA (avec BOSSIS au marquage, ce n'est pas évident). Ah, quelle belle époque... Alors, des hauts et des bas font partie du quotidien chez les Doubistes. Et ce depuis des années maintenant. Alors à quand le retour en Ligue 1 pour le FCSM ? Les nostalgiques, dont je fais partie, seraient tellement heureux de retrouver nos Lionceaux parmi l'élite... dès la saison prochaine ?