jeunesfooteux

Hervé Renard is back


Rédigé par le Mercredi 27 Mai 2015 à 08:16

Devin dans son pays d’adoption, l’Afrique, presque inconnu dans son pays d’origine, le coach « Men In Black » fait son comeback en L1 après avoir passé 6 mois dans le Doubs en tant que psychothérapeute. Portrait du chic type.



« Docteur Hervé, Mister Renard », « Le Roman de Renard ». Les jeux de mots affluent déjà pour qualifier l’homme à la chemise blanche de retour dans l’hexagone après un nouveau graal à la CAN. Et à zieuter de près, il est bien plus qu'un chanteur ou un récit.

Comme un air de Renaud
À l’image du « chanteur énervant », Renard est un sacré soiffard. Vainqueur de la CAN 2015 avec les éléphants, l’ex sorcier blanc de la sélection ivoirienne carburerait-il au Ricard ? On en doute fort. Crinière blonde, teint hâlé et corps d’athlète, c’est plutôt à l’eau qu’il roule. Car le type aime s’amuser, émouvoir et y croire. Et sur le tableau noir, pas de gros mots. Jamais désabusé, toujours entrain de se marrer et déjà entrain se frotter à toutes les peaux avec ses futurs larrons pour un coup de canon. Renard serait-il un brin vicelard ? Juste anar.

La magie de Disney
Très paternel avec ses ouailles, Hervé Renard a, sans nul doute, les gênes de la fée Noa. Il avait aider l’oisillon Jordan Ayew à (re)prendre son envol. Avec sa vision très positive de la vie, l’ancien défenseur rugueux n’est pas aussi sans rappeler Ondine. S’il n’a pas d’oreilles pointues comme Clochette, le sorcier blond a son tempérament fougueux. Caractère bien trempé et démonstratif sur la touche, il rentre dans la catégorie des entraîneurs « aboyeur. » Magicien aussi ce Hervé ? Rétro. Demi-finale de la CAN. Le Frenchie laisse sa star Mayuka sur la banquette sous prétexte de « je veux que tu te reposes pour être prêt sur les 30 dernières minutes, et tu devras marquer », et la magie opère. À quand un nouveau coup sur le pré de Mauroy ?

Profession : nettoyeur
Renard, c’est un besogneux. Surement le seul instructeur à se lever à 3h du mat’ pour enfiler basket et survet’. Un rythme de ouf’ qu’il a gardé lorsqu’il ramassait les poubelles de résidences cannoises avec son entreprise de nettoyage. Désormais Vévé s’apprête à savonner la niche des Dogues.

Grinta et solo
Croisement entre Gilles Verdez et David Ginola, le nouveau technicien lillois a son leitmotiv : « Rien lâcher, toujours y croire », « celui qui s’accroche n’échoue jamais » déclarait-il lorsqu’il était à Sochaux. Un tempérament de gagneur reçu par son « père spirituel » Claude Leroy. Sa méthode ? Il est simplement le seul à former l’équipe et à l’entraîner. Avec lui c’est niet. Il est le patron et personne, au sein de la maison, ne doit perturber ses plans de formation. Bref, un meneur d’hommes alternatif.

La revanche 2.0
Débouté il y a encore quelques mois par des clubs de National, Hervé a bien riposté. Parfois arrogant, il est en train de prouver que le destin peut tourner et se dessiner. À lui de faire en sorte que la team du président Seydoux retrouve la scène européenne. Pour un homme qui rêve d’entendre l’hymne de la Ligue des Champions, ce serait une belle consécration…


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Réagir à cet article. Les liens publicitaires ne sont pas tolérés et seront donc immédiatement effacés


FLASH INFO - Les dernières brèves:




Mercato Foot sur livefoot.fr foot live