Menu

Inter Milan, Naples, AS Rome : Réunion de crise en Serie A


Les clubs de Série A qui ont été autorisés à reprendre l'entraînement collectif ce lundi ont reçu également des règles pour mettre en place cette reprise. Mais une réunion d'urgence est prévue aujourd'hui entre la Série A et la Fédération Italienne vis à vis de ces règles.

15 Mai 2020 10:21 - écrit par



Les clubs de Série A estiment que les règles décidées par le Comité Technique Scientifique et la Fédération (Figc) sont trop contraignantes. De plus, ces règles ont été divulguées seulement trois jours avant la reprise de l'entraînement. Ainsi l'Inter, le Napoli, l'AS Roma, la Fiorentina, Vérone, Bologne, la Sampdoria, Brescia et le Genoa se réunissent pour faire modifier et assouplir ses règles. C'est donc dans l'urgence que les règles vont devoir être assouplies et modifiées.

 

Une mise au vert avant un retour à la maison jugé incohérent

Mais dans ce compte rendu rédigé par la Fédération et le Comité Scientifique, une règle fait débat: les clubs devraient réaliser une stricte mise au vert de 14 jours dès lundi soir. L'objectif principale de cette mesure vise à réduire les risques de contamination entre joueurs et staff en les obligeant à rester entre eux. 
Mais le problème est que pratiquement aucun club possède une structure assez grande pour accueillir 50 personnes en même temps pendant 14 jours. Pour certains clubs comme la Juventus le problème ne se pose pas puisque le club possède un hôtel avec 180 chambres. Mais tous les clubs ne sont pas logés à la même enseigne. 
De plus, l'incohérence règne puisqu'à la fin de cette mise au vert, les joueurs et membres du club pourront retrouver leur domicilie pour la deuxième phase avant la reprise du championnat. Alors que c'est chez lui que le joueur a le plus de chance de contracter la maladie. 

Enfin, les dirigeants et médecins des clubs pointent du doigt des règles comme quoi ils auraient des responsabilités d'un point de vue juridique. Et ils ne veulent pas les assumer à cause des risques trop grands qui, ne dépendent pas d'eux. Pour finir le moindre cas positif pourrait entraîner la fin directe et stricte du championnat, ce que refusent les clubs qui, ont la volonté de finir le championnat quoi qu'il arrive. 
La réunion d'aujourd'hui permettra de clarifier les choses et d'établir un protocole plus censé et logique pour les clubs, joueurs et entraîneurs.


Ronan Baroni
Étudiant en journalisme fan de football. La taille de Pirlo, la passion de Guardiola et l'Italie... En savoir plus sur cet auteur




Les News

Mercato Foot sur livefoot.fr foot live