Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

L'OM ulcéré par un article de La Provence - Malleville dézingue Eyraud


29 Décembre 2020 18:40 - écrit par Rédaction JF


Eyraud allumé par des ex salariés de l'OM

Dans un article paru ce matin dans les colonnes de La Provence, des ex salariés de l'Olympique de Marseille ont anonymement critiqué le président de l'OM, Jacques-Henri Eyraud. Des critiques portant sur l'attitude méprisante du dirigeant du club phocéen. Des propos qui ont été condamnés par l'Olympique de Marseille, qui dans un communiqué s'en est pris au quotidien régional.

"L’ensemble des salariés composant le comité d’entreprise de l’Olympique de Marseille tient à réagir à l'article intitulé "Eyraud, les Marseillais à dos" paru ce mardi 29 décembre 2020 dans La Provence. Nous n'acceptons pas qu’un journaliste instrumentalise les salariés pour régler ses comptes personnels avec le Président de l’OM . De plus, l’utilisation de l'anonymat stigmatise des salariés anciens ou actuels, dont on pourrait croire qu'ils se sont exprimés. La vie d’un club de football, et particulièrement l’OM, est certes mouvementée, mais cet article contient des éléments profondément malveillants et infondés qui ne sont pas acceptables. 5 ans après l’arrivée de Frank McCourt et Jacques-Henri Eyraud, le club continue de se transformer et d’évoluer pour accompagner les changements de la société. Cela suscite parfois de profonds débats, des désaccords et quelques tensions légitimes, mais rien qui ne puisse justifier un tel article." a communiqué l'OM

René Malleville dégomme Jacques-Henri Eyraud

Il n'y a pas qu'avec La Provence que le président de l'OM, Jacques-Henri Eyraud, est en relations conflictuelles. Mal aimé des supporters du club phocéen, le dirigeant Marseillais s'est mis une bonne fois pour toute à dos René Malleville. En effet, La Provence a relayé des propos qu'auraient tenu JHE lors d'un séminaire. Des propos insultants à l'encontre de l'emblématique supporter de l'OM : "Il s'est lancé dans une imitation dédaigneuse. Il l'a surnommé le monsieur rougeaud qui hurle devant les caméras".

Pas la peine de préciser que ces propos - qui restent tout de même à confirmer - ont mis en pétard René Malleville. En effet, ce dernier a sur Twitter magistralement allumé le président Eyraud.

"Eyraud s’est permis de dire des choses sur mon compte. Alors, je vais te dire Jacques-Henri. Je suis l’OM depuis 1959. J’ai connu 26 présidents, 69 entraîneurs. Pour la plupart, on les a oublié. Mais moi, je suis encore là. Et toi, tu ne seras plus là, dans pas longtemps j’espère. Mais nous, les supporters, nous serons toujours là pour l’OM, et ce jusqu’à la mort. Et toi, tu te permets de critiquer les supporters. Il y a trop de Marseillais à l’OM ? Tu es vraiment le pire président que j’ai connu à l’OM ! Tu as compris ? J’en suis presque à demander le retour de Vincent Labrune. À côté de toi, Vincent Labrune, c’est le Einstein des présidents de l’OM. J’ai lu les réseaux sociaux, et tout le monde me défend. Merci !" a déclaré Malleville.

Jacques-Henri Eyraud a donc réussi l'exploit de se faire plus détester que Vincent Labrune. Chapeau l'artiste !