Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

LOSC, Atlético de Madrid, Milan, un vent de fraicheur souffle en Europe


22 Février 2021 20:10 - écrit par


Que ça fait plaisir ! Oh oui, que ça fait plaisir ! Dans une saison de foot marquée par la pandémie, le huis-clos et le manque de préparation physique, ça fait néanmoins plaisir ! Plaisir de voir les cadors à ce point bousculés dans leurs championnats. Plaisir de voir certains en difficulté dans la quête du trône. Je parle du Bayern Munich en Allemagne, mais surtout du PSG, Liverpool et de la Juventus Turin, et à moindre degré du Barça et Real en Espagne.

 

Manchester City est désormais solide leader: jusqu'au bout ?

Oui, car à la mi-février, certaines équipes qui subtilisent le championnat depuis des lustres ne sont pas du tout certain de le garder cette année. Puis il y a des équipes qui renaissent de leurs cendres. Tout ce constat-là est rarissime car en ce mois de février, le suspense est entier dans les cinq grands championnats.

Je dis bien les cinq grands championnats, car avec ses dix points d'avance sur Manchester United, le Manchester City de Pep Guardiola a beau être en forme olympique depuis trois mois, peut-être ne seront-ils pas champions d'Angleterre après tout. Comment peut-on affirmer une ânerie pareille alors qu'il reste treize journées à jouer et que tous les cadors anglais (même Tottenham) ont été leaders de ce championnat version 2020-2021...

En novembre, on a même un peu pensé que le titre pouvait se jouer entre Tottenham et Chelsea car MU se trimballait dans le ventre-mou, et que City réalisait des résultats étranges. A Chelsea on parlait même d'une prolongation de Frank Lampard, finalement viré deux mois après. Alors qui peut prédire le point final de la saison britannique ? Absolument personne.

Puis ailleurs c'est aussi très disputée. Le PSG a beau avoir l'équipe la belle, la plus prestigieuse, être le dernier finaliste de C1, avoir torpillé le Barça au Nou Camp. Eh bien il jouera le titre comme Lille, Lyon et Monaco. Et a déjà perdu six matchs de Ligue 1 cette saison, et pas forcément contre ses adversaires directs. Cette défaite contre Monaco au Parc montre que le PSG n'est pas invulnérable, même après le Barça.

Une chose est sûre: il faut chercher, chercher pour voir quatre équipes lutter pour le titre hexagonal. Et ça fait plaisir. Merci le LOSC de Galtier, le Lyon de Rudi Garcia et l'ASM d'être présents. Et qui sait, peut-être même que le PSG finira quatrième et jouera la C3 l'an prochain. Après tout y a-t-il plus irrationnel que ce sport ? Comme de voir Liverpool, intraitable en Angleterre depuis deux ans, se retrouver à la sixième place en moins de temps qu'il en faut pour le dire...

Liverpool et la Juventus Turin sont actuellement sixièmes de leur championnat

Comme de voir la Juventus Turin, également sixièmes de Série A après une décennie à soulever le Scudetto. Bien entendu que les hommes d'Andrea Pirlo ont deux matchs en retard mais la Juve n'est pas tout à fait la Juve cette saison. Et un match en retard n'est jamais gagné d'avance. Pour le titre, ça se passe comment ? Intraitable leader depuis le début de la saison, l'AC Milan n'avance plus et voilà le rival intériste désormais leader. Qu'il est bon de voir deux géants renaître et être en mesure subtiliser le trône au vorace turinois. Pourvu que ça dure...

Et puis en Espagne, alors que l'Atletico filait à vitesse grand V vers un sacre car tout planait pour les Colchoneros et que le Barça et le Real ne faisaient pas la saison qui vous fait dire "ils seront peut-être champions", voilà que l'équipe de Diego Simeone n'a plus que trois points d'avance sur les merengues. Pour peu qu'ils se ressaisissent très vite, ils resteront en pole position pour le titre. Et puis en Allemagne, le Bayern Munich est encore leader et favori mais est à seulement deux points d'un Leipzig peut-être un peu tendre mais qu'il aurait tort de sous-estimer.

Rien n'est joué, rien n'est assuré dans les cinq grands championnats. Non seulement rien n'est joué, mais au vu de la forme de certains cadors cités, de gros accidents sont peut-être à prévoir en mai. Et même si les cas les plus inquiétants (Liverpool, Juventus Turin...) en sortent indemne, le simple fait de voir Lille, Atletico, Inter et Milan se battre pour le titre, Leipzig bousculer quelque peu le Bayern, ou West Ham et Leicester dans le top 4, que ça fait plaisir! Et on n'est certainement pas près de le bouder ce plaisir...

Un grand Monsieur de Chelsea, un observateur de l'actualité du football anglais, espagnol et... En savoir plus sur cet auteur