Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

LOSC : Galtier tape du point sur la table et assume ses choix face à l'Ajax


26 Février 2021 08:10 - écrit par Rédaction JF


Le LOSC éliminé de l'Europa League par l'Ajax Amsterdam

Aurevoir l'Europa League pour le LOSC. En effet, Lille OSC qui s'était incliné la semaine dernière au match aller des seizièmes de finale, a également été défait lors du match retour face à l'Ajax Amsterdam (1-2). Néanmoins les Dogues ont montré un tout autre visage lors de ce retour, se montrant plus alerte offensivement et dans la possession du ballon. De quoi nourrir des regrets, car il y avait vraiment moyen de faire mieux sur l'ensemble des deux matchs. Et ça, Christophe Galtier l'a bien compris. 

Galtier l'affirme, le LOSC n'a pas lâché volontairement l'Europa League

Interrogé après la rencontre, l'entraîneur du LOSC n'a pas caché sa frustration au regard de ce qu'a réussi à produire son équipe lors de ce match retour face à l'Ajax.

"C’est une grosse frustration, il faut la gérer, parce qu’on n’a joué qu’un match sur les deux. Et pour se qualifier faut faire deux matches de haut niveau, on a fait un match aller plus que moyen. Ce soir, on perd sur des coups du sort. Pour gêner l’Ajax et les pousser à une prolongation, il fallait montrer ce visage-là ce soir. Je n’ai rien à reprocher à mes joueurs si ce ne sont quelques petits détails sur les buts encaissés et plus de justesse sur certaines situations dans la surface. En termes de culot dans le jeu et de volonté d’aller toujours de l’avant, je n’ai rien à reprocher à mes joueurs, même si on l’a en travers de la gorge quand même".

Interrogé également en conférence de presse au sujet de la mise sur le banc de José FonteBenjamin André et Jonathan David, Christophe Galtier a tenu à mettre les choses au clair. En effet, le coach du LOSC refuse que l'on dise qu'il a lâché l'Europa League pour se concentrer exclusivement sur la Ligue 1

" Non, il n’y a pas eu de turnover. Et je n’accepte pas qu’on dise ça parce qu’on pourrait laisser penser aux gens que je n’en avais rien à foutre du match. Et c’est faux. Il manquait José (Fonte) qui a ressenti une gêne hier et je me suis interdit, avec l’enchaînement des matchs, de prendre le risque. J’ai estimé que sur les deux derniers matchs que Jonathan David commençait à s’essouffler sur un plan physique, je n’ai toujours pas le retour de Burak (Yilmaz) et j’ai voulu mettre Weah avec de la percussion et de la profondeur. (...) J’ai, en mon âme et conscience, pris la décision de faire cette équipe-là parce que je pensais que cette équipe-là allait me rendre ce que j’attendais d’elle. Le onze de départ l’a fait et ceux qui sont entrés ont aussi tout donné " a t'il conclu.