Menu

LOSC : Létang dénonce des mensonges et tape du poing sur la table !


Dimanche 3 Décembre 2023 13:35 - écrit par



Le LOSC va affronter le FC Metz, ce dimanche à 17h05 au Decathlon Arena - Stade Pierre Mauroy. Une rencontre qui pourrait permettre aux hommes de Paulo Fonseca de revenir à 3 points de l'OGC Nice en cas de succès. 

Pour cette rencontre, l'entraîneur portugais devra composer sans quatre joueurs : Tiago Djalo (reprise), Nacho Miramon (reprise), Akim Zedadka (reprise) et Ivan Cavaleiro. Rien de bien méchant pour Fonseca, puisque hormis le luso-angolais il aura à disposition tous ses titulaires.

Reste à savoir dans quel état de fraicheur seront les Dogues qui ont joué ce jeudi en Ligue Europa Conférence, et cela sur un terrain compliqué à Ljubljana. Et de terrain compliqué, il en est question.

Excédé par l'état catastrophique de la Decathlon Arena depuis le début de saison, le président du LOSC, Olivier Létang, a récemment été repris de volée par le président de la Mel (Métropole Européenne de Lille), Damien Castelain. Ce dernier avait notamment pointé du doigt des loyers impayés du club Lillois.

Invité du 19/20 de France 3 ce samedi 02 décembre, Olivier Létang est revenu sur ce sujet sensible, et a dénoncé des mensonges de M. Castelain, glissant un tacle à ce dernier.

" On doit 3 millions d’euros au fisc pour loyer impayé ? C’est totalement faux. Le LOSC, depuis que nous sommes arrivés, a une dette sur le stade, comme il y avait une dette d’URSSAF de 35 millions d’euros qui aujourd’hui est nulle. Le travail de désendettement a été incroyable. On avait validé un échéancier avec le trésorier payeur et la MEL, on a toujours respecté cet échéancier. Les loyers de deux trimestres non payés, Damien Castelain était parfaitement au courant. La première année, le loyer était de 3,8 millions d’euros. Cette année, le club va payer 6 millions + 1 million (le tout pour 20 dates par an, ndlr). Comment sortir de tout ça ? C’est difficile quand vous avez quelqu’un en face qui ne tient pas ses promesses. Quand j’entends le président de la MEL dire qu’il n’est pas un pompier de service, je l’ai rencontré au mois de février pour la coupe du monde de rugby. Je lui ai demandé ce qui allait se passer pour la pelouse. Il m’a répondu qu’il n’avait pas pensé à ça. Donc soyons dans l’anticipation, responsable et professionnel ", a t'il déclaré dans des propos relayés par Le Petit Lillois. 

Justin Favre
Journaliste spécialiste de la Premier League : fan de Paul Gascoigne, Vinnie Jones, Joey Barton,... En savoir plus sur cet auteur