Menu
7 Janvier 2023 14:20 - écrit par

La Coupe de France, ses surprises et son côté insolite

Tous les ans, la Coupe nous révèle ses surprises. Il y a 40 ans, dès le 6ème tour, certains pensionnaires de D2 se prennent une claque !



Debout, ils s'appellent : BENNES, BOMBEAU, AUNIAC, MALLIA, PONS, AMIRATTI
Accroupis : FERRARI, LAZA, GAUDIN, AZAZ, BIANCHI, JOUVE
Ces joueurs ne vous disent rien. Rassurez-vous, moi non plus.

Même avec la photo... et pourtant lors du 6ème tour de la Coupe de France, ces joueurs vont faire parler d'eux. Papyfoot vous présente l'équipe de GRASSE (Division Honneur). 

Bien sûr, vous devinez les titres de la presse : "L'état de GRASSE...'. Bon, elle était facile. Mais il faut reconnaître que l'évènement était un peu fou. Grasse va simplement sortir l'OGC NICE dès le 6ème tour. Pourtant les niçois avaient récupéré Daniel Bravo, mais cela n'a pas suffit. Et la trêve qui arrive ne va pas calmer les esprits...
 

2ème club professionnel à se faire sortir : Valenciennes. L'affaire est à la fois incroyable pour St Omer qui remporte la rencontre 2-1, et inquiétante pour Valenciennes qui a d'énormes problèmes financiers,  à un point tel, qu'il a dû déposer le bilan. La manne financière de la Coupe de France aurait pu un peu aider ce club... le processus de liquidation risque de s'accélérer. Ci-contre Erwin WILCZEK, entraîneur de Valenciennes.

3 autres éliminations de clubs de D2, vous parleront peut-être moins. Si je vous dis NEUFCHATEAU/BESANCON ou encore BLENOD/FORBACH ou AUBENAS/ALES... ce sont 3 autres surprises, BESANCON, BLENOD et ALES sont tout trois, pensionnaires de D2. Au revoir la coupe.

Mais aussi, BAUME LES DAMES face à GUEUGNON et aussi VILLEFRANCHE face à CUISEAUX LOUHANS.

Derniers matchs insolites. Tout d'abord US DUNKERQUE qui joue son 6ème tour au PORTEL (D4). 1-1, mais voilà que la nuit tombe et que durant les prolongations, on n'y voit plus rien. Match arrêté et rejoué. Dommage pour les portelois qui avaient la possibilité de sortir un gros !

A Béziers, on n'avait jamais vu ça. Sur un retourné de BORGONI, le ballon allait tout seul entrer dans le but de Muret. C'est son coéquipier FERRIERE, qui, voulant le pousser au fonds des filets, a réussi à l'extraire pour le dégager en 6 mètres. Impressionnant !