Menu
8 Janvier 2023 18:40 - écrit par

Le FC Nantes et les Girondins de Bordeaux, c'était incroyable !

Cette année 1983 commence très fort. Le 1er Nantes, reçoit le 2ème Bordeaux. Il est fort possible que le championnat se joue sur ce match.



A l'époque, ils s'affrontaient en tant que joueurs, les voici, face à face en tant qu'entraîneurs !

Avantage pour les nantais qui ont 3 longueurs d’avance, et qui jouent à domicile. 2 écoles qui s’affrontent, et notamment 2 avant-centre très percutants depuis le début du championnat.
D’un côté : Halilhodzic et de l’autre Muller.

Pour Vahid, les débuts ont été compliqués. Il arrive en 1981 en remplacement d’Eric Pécout. Et puis cette saison, Vahid pointe à la 5ème place des meilleurs buteurs. 10 buts, c’est pas terrible, mais à chaque fois, ils ont été décisifs. Le but contre Rouen ou à St Etienne ou encore celui du nul à Bastia. Et le titre de meilleur buteur n’intéresse pas Vahid, d’ailleurs ce n’est pas lui qui tire les pénaltys (du moins jusqu'à ce jour).

Pour Dieter, un début de saison sans fautes, puis arrive cette blessure le 15 octobre, face à Metz. Tentative de reprise face à Sochaux un mois plus tard, puis de nouveau blessé. Dur pour le moral. Enfin, le 3 janvier, Dieter est de retour. Rien de tel que ce match pour relancer la machine !

Résultat 4-0. Nantes a maintenant 5 points d’avance, meilleure attaque et meilleure défense ! Que s’est-il passé ?
Comme Lens, Strasbourg ou Brest, les bordelais ont mis du temps  comprendre ce qui leur arrivait. Pris de vitesse, pris de court, poussés à la faute, ils n’ont existé que par instant. Une mauvaise inspiration de Ruffier et une erreur de Specht, voilà les bordelais menés 2-0 !
(ci-contre Amisse face à Tigana)

Que dire d’Amisse auteur de 2 buts. Une échappée de 40 mètres avec Tigana à ses trousses la 1ère fois. Un tir sec et précis la 2de fois, en conclusion d’un mouvement mené par Adonkor et Baronchelli (numéro 10 en remplacement de Touré blessé). Puis un autre doublé de Vahid.  De match en match, cette équipe est de plus en lus efficace.
Ci-contre, Amisse entre Domenech et Thouvenel.

Coco Suaudeau n’en revenait pas « Ca allait très vite. En plus de la vitesse il y avait la rage. Mes joueurs ont droit à l’admiration. ». Alors, le championnat est il -joué ? Il reste encore 17 journées, mais tout de même, les canaris ont frappé fort !
(Ci-contre, Vahid)

Pour les fan vintage Papyfoot du FC Nantes :
. Le FC Nantes et Coco Suaudeau
. Le FC Nantes champion d'automne

Et pour ceux que cela intéresse, la vidéo du match !