Menu
4 Décembre 2022 14:35 - écrit par

Le match le plus violent dans l'histoire de la Coupe du Monde, c'est fou !



Le match le plus violent dans l'histoire de la Coupe du Monde, c'est fou !
Retournons en 1962, la Coupe du Monde se déroule au Chili. Le match baptisé "bataille de Santiago" se joue dans le Groupe 2 des phases éliminatoires. Dans ce groupe parmi l'Allemagne de l'Ouest, l'Italie, le Chili et la Suisse, 2 nations seront qualifiées pour les quarts de finale.

Revenons sur le pays organisateur qui malgré un tremblement de terre en 1960, a réalisé un effort considérable, non seulement sur le plan sportif (constructions et aménagements de stades) et sur le plan des transports, de la communication, des routes...  deux journalistes italiens vont stupidement rédiger des articles virulents à l'encontre du Chili. Il n'en faudra pas plus pour que ce match dégénère.

Les responsables de la Squadra Azzura craignent ce match. Dans le groupe, se trouve l'argentin Sivori, naturalisé italien. Ils décident qu'il ne participera à cette rencontre "Il est trop nerveux, parle la même langue que les chiliens et risque d'en venir aux injures ou aux mains avec eux.". Sivori absent, cela n'empêchera pas les incidents d'éclater, sous la direction catastrophique de l'arbitre anglais, M. Aston, trop faible, écoutant trop la "voix du peuple". 

Les agressions, les coups, les menaces, se succèdent durant toute la rencontre. Deux joueurs italiens, Ferrini puis David, sont expulsés. Dans le dernier quart d'heure, les chiliens réussiront à marquer deux buts. L'Italie est éliminée.

Si vous souhaitez voir cet évènement