jeunesfooteux
Rédigé par Edouard Brame le Mardi 24 Mars 2015 à 18:30

Les France – Brésil de légende


L’Equipe de France retrouve le Brésil ce jeudi 26 mars au Stade de France. Un match qui évoque forcément de bons souvenirs au peuple bleu blanc rouge. Retour en 4 points sur les plus grandes confrontations entre l’EDF et la Seleçao.



Le match fou

Les France – Brésil de légende
L’histoire d’amour entre la France et le Brésil débute le 21 juin 1986, lors de la Coupe du monde au Mexique. Incapables de l’emporter durant les 90 minutes du temps réglementaire et les 30 de prolongations (1-1), les deux équipes doivent se départager aux tirs au but. Cinquième tireur, Luis Fernandez, poussez par des millions de français et la voix, légendaire de Thierry Rolland (« Vas-y mon petit bonhomme ! »), qualifie les siens pour la demi-finale et laisse exploser sa joie. Le natif de Tarifa dévale tout le stade Jalisco à Guadalajara et finit par s’agenouiller devant Platini, buteur durant la rencontre mais tireur malheureux lors de la séance fatidique. Historique.

Le missile de Roberto Carlos

C’est un flash. Un éclair. Une frappe magistrale qui est entré dans la légende du football. Roberto Carlos a marqué de son emprunte les France - Brésil grâce à une mine monumental qui est venue se loger dans la lucarne de Fabien Barthez lors du Tournoi de France 1997. Le joueur du Real, situé à plus de 30 mètres, donne un effet inattendu à son ballon en frappant de l’extérieur du gauche après une course d’élan ahurissante. Un coup franc magique qui laisse Fabulous Fab’ sans réaction et qui permet aux siens d’obtenir le nul (1-1).

LE Match

Comment oublier la Coupe du Monde 1998 remporté par les Bleus en finale face à une Seleçao composée de quelques uns des meilleurs joueurs du monde (Ronaldo, Rivaldo, Cafu, Roberto Carlos, Dunga…)? Comment oublier le classe de Zinédine Zidane et cette rencontre qui a écrit sa légende grâce, notamment, à deux buts inoubliables ? Cette finale est, sans aucun doute, le plus beau match de l’histoire en équipe de France. Pour ce qu’il représente et pour la démonstration de force. Même Barthez y va de son génie en jouant le goal volant dans les pattes du grand Ronaldo. La première et, jusqu’à présent, seule Coupe du Monde française a été remporté face au Brésil, la seule nation à avoir remporté 5 fois ce trophée. Eternel.

Le Chef d’œuvre

Sur le toit du monde au début des années 2000, la France connaît une période beaucoup moins glorieuse par la suite. La Coupe du Monde 2006 reste pourtant un formidable souvenir pour les bleus. Comme un symbole, les hommes de Domenech affrontent à nouveau le Brésil, pas en finale, cette fois, mais en quarts. Un match que Zinédine Zidane, 34 ans, va survoler par son talent et sa classe. « ZZ le brésilien » donne un nouveau succès aux Bleus, avant de voir rouge en finale pour son dernier match en tant que footballeur professionnel. Ce France-Brésil restera, à jamais, le dernier chef d’œuvre de Zizou. Ma

Le renouveau ?

Pour notre plus grand plaisir, la France va donc affronter de nouveau le Brésil ce jeudi 26 mars au Stade de France. Et, encore une fois, l’espoir est permis. Si elle est encore loin de ses ainées, l’EDF possède une équipe de haut niveau avec des joueurs qui évoluent dans les plus grands clubs européens et d’une jeunesse dorée composée, entre autres, de Pogba, Varane et Griezmann, qui fait saliver tous les grands d’Europe. Le Brésil, qui n’a plus gagné un match en France depuis 1992, sait que le déplacement au SDF ne sera pas une formalité. Surtout que, cette équipe brésilienne ne fait plus rêver. Excepté Neymar, elle n’a plus autant de talents que lors des années précédentes. Pour preuve, la France est mieux coté que le Brésil pour cette rencontre chez les bookmakers. On y croit.



Mots clés : Brésil, EdF

Notez