jeunesfooteux
Rédigé par Sophian BENAMER le Mercredi 20 Novembre 2013 à 09:53

Les bleus nous emmènent à Rio!!!


Ils ont réussi!! Les bleus reviennent des enfers pour s'ouvrir les portes du paradis Brésilien en validant sont billet pour la coupe du Monde 2014. Une joie incommensurable que nous raconte les joueurs.



« On a senti qu’on était tous dedans, qu’on tirait dans le même sens, même les remplaçants »

Les bleus sont champions du Monde!!!... Non doucement, seulement qualifié pour participer à la plus prestigieuse des compétitions. Oui mais voilà, ce match représenté beaucoup pour le peuple français, sceptique avant le match au vue de la prestation du match aller. Revenant des enfers, la France remonte un écart encore jamais établi en Europe. Alors certes ce n'était face au Portugal de CR7 (qui a inscrit un triplé face à la Suède hier 2-3) mais face à l'Ukraine. Toutefois, au sortir d'une dernière coupe du monde 2010 catastrophique et d'un championnat d'Europe 2012 mitigé, nous pouvons nous permettre de savourer cette victoire d'un soir, qui vous fait oublier tous vos problèmes!
Ivre de joie, les joueurs ont partagé leur joie avec les journalistes en zone mixte avant de commenter la partie à commencer par le capitaine de l'équipe de France Hugo Lloris : « Le coach a eu un très bon discours. C’est lui notre guide, qui nous a montrés la voie. Le président également a eu son mot. Il y a eu des vérités, on a été touchés dans notre orgueil, dans notre fierté. Derrière, on a eu une réaction d’homme. »[...] . Le milieu de terrain, Paul Pogba, omniprésent hier, confirme « On s’est regardés dans les yeux, on a bien parlé ».

En quatre jours, ils ont inversé la tendance, relevé la tête en haussant leur niveau de jeu, avec une envie de jouer en équipe et de se projeter en avant. Essentiellement dans le camp Ukrainien, les bleus ont sorti une très belle prestation à l'instar d'un France- Espagne (1-1).
Double buteur, le parisien Mamadou Sakho nous explique « Moi je l’ai senti juste après le match aller. J’avais une rage, une faim inexplicable. Je pense que cela s’est ressenti. Chaque jour qui passait, c’était une certitude, nous allions nous qualifier », son ancien compatriote du PSG Blaise Matuidi continue « Vendredi, au coup de sifflet final, on s’est tous dit qu’on pouvait le faire, on y a tous cru. On a reçu des messages de soutien de la part de sportifs, notamment des handballeurs. Tout le monde y a cru».
Même son de cloche pour les attaquants de l'équipe de France « Dès le début du match, j’ai senti que c’était possible. On a senti qu’on était tous dedans, qu’on tirait dans le même sens, même les remplaçants », explique Karim Benzema, puis Olivier Giroud confirmant la volonté de cohésion de groupe Dans les vestiaires, on était très motivés, presque tout le monde a pris la parole pour s’encourager les uns les autres. Ça sentait bon au début, mais ça ne veut rien dire. Il faut agir sur le terrain. On a su répondre présent »

Les bleus ont répondu présent sur tous les fronts mais plus qu'une victoire, nous avons assisté hier à la naissance d'un groupe... Il fallait y être, on y sera!




Mots clés : CM2014, EdF

Notez





Mercato Foot sur livefoot.fr foot live