Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

Lille : cette terrible prophétie désormais imaginée pour la saison du LOSC !


Après cinq journées de championnat, Lille ne ressemble plus du tout au brillant champion de France qu'il a été la saison dernière. Défense passoire, confiance en berne, calendrier à venir chargé, et si la fameuse saison-d'après tournait au drame pour les Dogues de Jocelyn Gourvennec ?

11 Septembre 2021 14:40 - écrit par


Imaginer que Lille connaisse des difficultés dans cette saison post-titre était finalement facile à envisager. Logique car la consécration n'est pas simple à digérer pour les novices. Surprenant troisième de Ligue 1 en 2010, Auxerre n'a-t-il pas fini en Ligue 2 deux ans après sans jamais en sortir ? Surprenant troisième de Ligue 1 en 2007, le Toulouse d'Elie Baup a également lutté pour le maintien la saison suivante.

Les exemples ces dernières années en Ligue 1 ne sont pas trop légion et les deux cités ne sont plus très récents mais voilà. Après cinq matchs de Ligue 1, force est de constater que Lille n'a plus grand chose en commun avec celui de l'an dernier. Alors qu'il disposait d'une défense imprenable avec 23 buts encaissés, il a désormais la pire défense de l'Hexagone avec 11 buts encaissés. Même la lanterne rouge Troyes n'en a pas pris autant (7 buts).

 

Dixième avec la pire défense de Ligue 1, rien n'indique que Lille ne jouera pas le maintien...

Lille est pour l'heure dixième avant de retrouver la C1 avec le FC Séville, Wolfsburg et Salzbourg. Si le groupe n'est pas insurmontable, Lille ne possède pas non plus le CV et l'ADN requis pour subsister à coup sûr en Ligue des Champions. Le fait qu'il ait surclassé l'AC Milan l'an dernier et enquiquiné l'Ajax en Ligue Europa ne suffira pas à lui insuffler de la confiance puisqu'il faut le dire, Lille est en crise.

On doutait que remplacer l'excellent Christophe Galtier par Jocelyn Gourvennec ne soit pas l'idée du siècle avec le respect qu'on lui doit. Les Dogues n'ont pas perdu grand monde cet été. Galtier, Maignan et Soumaré s'en sont allés. Les Renato Sanches, Fonte, Ikoné, Bamba, David ou encore Burak Yilmaz sont restés. Et la dynamique n'est plus la même. Avec en plus la débauche d'énergie physique et mentale de la C1, la saison pourrait être très longue. Au point de finalement se retrouver à lutter pour quelque chose comme le maintien ? Une terrible prophétie mais pas inenvisageable dans un sport où tout va plus vite qu'ailleurs...
 

Un grand Monsieur de Chelsea, un observateur de l'actualité du football anglais, espagnol et... En savoir plus sur cet auteur