Menu

Manchester United : Anthony Martial étincelant, enfin une saison référence ?

25 Juin 2020 18:15 - écrit par

Formé à l'OL, puis passé par Monaco, Anthony Martial est arrivé à Manchester United en 2015. À 19 ans, il est alors un jeune buteur très prometteur, mais après une bonne saison, il dégringole. Peu décisif, il marque peu avec les Red Devils. À 24 ans, Martial semble réaliser sa saison de référence, la première. Pourquoi si tard ? Et pourquoi maintenant ?



1er septembre 2015, Anthony Martial quitte l'AS Monaco pour Manchester United. À 19 ans, le jeune français est estimé à 8 millions d'euros et sort d'une bonne saison avec le club du rocher. Il y inscrit 12 buts et donne 5 passes décisives en 48 matchs TCC dont 9 en Ligue 1. Les Red Devils veulent le faire signer à tout prix et déboursent 60 millions pour le buteur français, une somme folle pour un si jeune talent.
Il réalise une première saison prometteuse à Manchester United puis, plus grand chose. Sur l'exercice 2015/2016, il dispute 56 matchs (49 avec MU) pour 18 buts inscrits et 11 passes décisives. Des débuts prometteurs et puis une nette baisse. 8 buts en 2016/2017 il n'est parfois pas dans le groupe, 11 la saison suivante, puis 12 la saison dernière, des statistiques assez pauvres pour les espoirs placés en lui. Mais cette saison n'est pas pareille, Martial semble plus épanoui, une finition clinique, il est souvent très précis et gâche peu. Une saison référence pour le français ? Analyse d'un profil complet qui se révèle enfin au grand jour. 

Des statistiques cliniques

14 buts en Premier League, il est le 8ème meilleur buteur du championnat à égalité avec son coéquipier Marcus Rashford. Mais dans les statistiques plus profondes, il est un des meilleurs. 49 tirs, 34 cadrés, 14 buts voilà ses statistiques. Martial cadre près de 70% de ses frappes et en marque 29%. À titre comparatif, son coéquipier Marcus Rashford a frappé 63 fois au buts pour 35 tirs cadrés. Et si on prend les meilleurs buteurs de la Premier League, le constat est le même. 
Hormis Jamie Vardy qui bat ses concurrents avec 35% de buts marqués (19/55), Mohammed Salah est à seulement 61% de frappes cadrées pour 24% de buts. Parmi le top 10, Martial est le meilleur au ratio tirs/tirs cadrés et le 5ème meilleur en ratio tir/buts. 

Aussi, Martial est désormais un pur buteur. Nous en reparlerons après dans la partie tactique, mais il est positionné là où il est le meilleur. Plus sur une aile ou en soutien, il est seul en pointe, là pour recevoir les ballons et faire trembler les filets. C'est aussi ça, il fait moins de passes décisives (5 cette saison) mais il marque plus. Il est un véritable 9. Et à l'image de cette statistique, il est le premier mancunien à inscrire un triplé depuis Robin Van Persie en 2013. Manchester United semble avoir trouvé ou retrouvé le Martial clinique et finisseur donc le club a besoin. 

Un dispositif adapté, un positionnement optimal

C'est aussi ça la bonne opération pour Anthony Martial. Sous José Mourinho, le français jouait souvent sur l'aile, à gauche pour rentrer sur son pied droit. Mais Martial n'est pas un ailier, il est buteur, technique, agile et puissant. Capable de tenir au duel et de dribbler dans des petits espaces, il doit jouer dans la surface, devant le but. Et depuis l'arrivée d'Ole Gunnar Solskjaer, le français commence à avoir le champ libre en pointe. Rashford repositionné sur le côté gauche comme avec les Three Lions, Martial occupe seul l'axe. Aujourd'hui, il a à disposition Bruno Fernandes et Paul Pogba dans son dos, capables de lui distiller des ballons dans le dos de la défense. Sur les côtés, les flèches Greenwood, Rashford et James font le travail et le trouvent dans la surface où il n'a plus qu'à finir. 

Une statistique est aussi intéressante. Droitier, Martial a inscrit 9 buts du droit, mais aussi 3 du gauche et 2 de la tête en PL . C'est aussi ça la force du buteur. Il marque des deux pieds, joue les ballons de la tête et il est doué. Martial a dépassé hier son record de but sur une saison avec 19 réalisations TCC. Prometteur quand on sait qu'il reste 7 journées de championnat, 2 matchs d'Europa League minimum (vainqueur 5-0 à l'aller contre le LASK, MU devrait jouer en quart de finale) et la FA Cup. Il pourrait donc encore gonfler ses statistiques et pourquoi pas franchir les 20 buts en PL, 25 buts TCC ? Qui sait, en 10 matchs au moins, tout est possible. 

À 1 an de l'Euro, le retour au premier plan d'Anthony Martial promet de belles possibilités à Didier DeschampsGiroud, Ben Yedder, Moussa Dembélé ou Pléa et Lacazette en numéro 9. L'Equipe de France est riche en talents et Martial devra réaliser une nouvelle belle saison pour espérer une place dans les 23. Mais aussi et surtout pour ramener MU au sommet de la PL. En attendant, les mancuniens visent toujours la Ligue des Champions et cette 4ème place occupée par Chelsea. Martial devra continuer de montrer tout son réalisme s'il veut conduire les siens en C1 la saison prochaine, via le championnat ou la C3. 






Les News

Mercato Foot sur livefoot.fr foot live