Menu

Mercato OM : écœuré, Maehle (KRC Genk) confirme une grosse offre de Marseille


Jeudi 8 Octobre 2020 16:20 - écrit par Rédaction JF



Alors que son arrivée à l'Olympique de Marseille afin de compenser le départ de Bouna Sarr pour le Bayern Munich semblait actée, Joakim Maehle a vu son transfert à l'OM capoter dans les dernières minutes du mercato. En effet, le KRC Genk a soudainement revu ses exigences financière à la hausse, et les dirigeants du club phocéen qui avaient déjà formulé une offre conséquente de 13 millions d'euros bonus compris, n'ont pas voulu s'aligner sur cette nouvelle exigence du club belge. 

Joakim Maehle très remonté contre les dirigeants du KRC Genk

Une attitude des dirigeants du KRC Genk qui a particulièrement déçu Joakim Maehle. En effet, dans un entretien accordé à Bt.dk et relayé par le très intéressant média spécialisé dans le foot Scandinave @NordiskFootball , le latéral gauche international danois a fait part de sa colère et de son immense déception de ne pas avoir pu rejoindre l'Olympique de Marseille.

"Oui définitivement. Je suis très déçu de la façon dont cela a été géré. Il y a eu de nombreux autres intérêts où ils ont dit non dès le début. Que ce soit Southampton, Valence et l'Atalanta. J'ai respecté cela (...) Et ils n'ont rien entendu de moi, et je ne me suis jamais plaint. Qu'ils gèrent ensuite cette situation comme ils l'ont fait, je suis très déçu. J'ai signé les papiers lundi soir. Puis je reçois un appel de mon directeur sportif dix minutes avant la fermeture. Il m'a dit qu'il n'y a pas eu d'accord car ils ont demandé un peu plus d'argent. Je suis incroyablement déçu. Vous pouvez également le sentir chez le directeur sportif marseillais Pablo Longoria, si vous avez lu ce qu'il a dit, à quel point il en a été déçu." a déclaré Joakim Maehle qui s'est ensuite dit écoeuré par l'attitude de ses dirigeants. 

"J'avais dit à ma famille que cela devrait probablement se faire et que c'était juste la dernière chose qui manquait. Et puis cela a échoué à la dernière minute parce qu'ils voulaient plus d'argent. On m'avait dit au début que c'était le timing le problème. Qu'il ne pouvait rien arriver à nouveau. Mais Marseille n'a pas dit ça non plus. Ils ont vendu leur arrière latéral droit (Bouna Sarr) au Bayern et ont pensé à ses besoins personnels. Ils ont pensé à ce que cela signifiait pour lui en tant que joueur & être humain. Là, Genk s'est trop lancé dans les affaires. (...) Quand j'étais là-bas et que j'ai signé avec ma famille et mes agents il y a deux étés, ils nous ont promis que si quelque chose d'extraordinaire se produisait avant l'été 2021, nous en parlerions. (...) Qu'ils m'aient ensuite menti, à moi et à ma famille, en plein visage, je suis très déçu. Ce que vous pouvez lire sur 12-13M€ est exact."