Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

Montpellier HSC : Qui est Elye Wahi (18 ans), buteur face à l'AS Monaco ?


Si le MHSC de Andy Delort était proche de réaliser une incroyable remontada face à l'AS Monaco, Montpellier HSC s'est finalement incliné face à l'ASM de Wissam Ben Yedder... et Elye Wahi (18 ans) a inscrit son premier but en Ligue 1 !

16 Janvier 2021 04:50 - écrit par Rédaction JF


MHSC - Monaco : Elye Wahi (18 ans) buteur !

Grâce à un doublé de Wissam Ben Yedder et une réalisation de Kevin Volland, l'AS Monaco a eu chaud mais s'est au final logiquement imposé contre Montpellier HSC, pour le compte de la 20ème journée au Stade de La Mosson (2-3).

Et si Andy Delort aura une nouvelle fois brillé avec le MHSC, un jeune attaquant s'est illustré lors de cette rencontre face à l'ASM en inscrivant le premier but montpelliérain à la 64ème minute de jeu : Elye Wahi (18 ans - il vient de les avoir le 2 janvier !).

Après avoir connu ses quatre premières minutes en Ligue 1 avec les pros lors de la défaite du Montpellier HSC contre le FC Metz le 16 décembre dernier, le jeune attaquant du MHSC n'aura mis que huit petites minutes après son entrée en jeu, en lieu et place de Mihailo Ristic en seconde mi-temps, pour trouver le chemin des filets en trompant Benjamin Lecomte, et permettre ainsi à son équipe de revenir dans le match face à l'AS Monaco.

Elye Wahi (MHSC), qui es-tu ?

Né à Courcouronnes dans l'Essonne, Elye Wahi s'est rapidement fait remarquer sur les terrains de région parisienne avec son club de la JS Suresnes. Approché par de nombreux recruteurs, il décida de quitter sa famille à l'âge de 13 ans pour rejoindre le centre de formation du SM Caen, alors dirigé par Francis De Taddeo.

En 2014, Elye Wahi inscrira 89 buts en U15, comme le rapportait France Bleu Hérault, et fut ensuite surclassé en U17 où il continua d'impressionner l'ensemble de ses formateurs. Malheureusement, suite à un problème grave et extra-sportif (grosses embrouilles avec des collégiens de son établissement), le jeune talent fut viré du centre de formation du club normand ! Une cruelle décision prise par Francis De Taddeo, qui fut contraint de renvoyer sa pépite avec qui il commençait à nouer des liens forts, à la demande de la commission de discipline du Stade Malherbe de Caen...

Retour en Ile-de-France donc... mais pas pour longtemps. En effet, de nombreux clubs de Ligue 1 et étrangers ont sauté sur l'occasion en approchant la famille et le représentant du jeune Elye Wahi, dont le PSG ou encore le Borussia Dortmund, qui semblaient avoir les faveurs du joueur à ce moment-là.

Pourtant, son conseiller de l'époque aura longtemps "forcé" pour que son poulain rejoigne le club de Southampton, a priori pour des raisons financières et non pas uniquement sportives, bien que Southampton soit un centre de formation reconnu en Angleterre. Mais entre temps, Francis De Taddeo avait quitté son poste de directeur du centre de formation du SM Caen pour rejoindre... Montpellier HSC !

Et ce dernier n'avait évidemment pas oublié Elye Wahi et sera parvenu à convaincre à nouveau la mère du joueur de le faire signer au MHSC. Une belle réussite une fois encore puisqu'il fut rapidement surclassé chez les équipes de jeunes du Montpellier HSC. Et un an plus tard, un contrat aspirant lui fut offert à l'âge de 16 ans, rapidement transformé  par la suite en un premier contrat pro dès ses 17 ans.

Souvent appelé en Equipe de France chez les U16 et les U17, Elye Wahi fut également de plus en plus convié aux entraînements chez les pros en ce début de saison au MHSC, sous les ordres de Michel Der Zakarian, et le fait de pouvoir côtoyer des joueurs comme Andy Delort, Gaëtan Laborde ou encore Téji Savanier au quotidien, fut très enrichissant pour son apprentissage XXL du haut niveau.

Et la suite ? On la connait... Après être entré en toute fin de rencontre face au FC Metz en Ligue 1 en décembre dernier, le jeune et très prometteur attaquant de Montpellier a eu le bonheur d'inscrire son premier but chez les pros contre l'AS Monaco ce vendredi soir, même s'il n'a pu empêcher la défaite des siens...

Le début d'une (très) belle histoire ?