Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

Montpellier - Mercato : Andy Delort à l'OGC Nice ? Nicollin répond sèchement à Galtier


22 Août 2021 12:40 - écrit par Rédaction JF


Christophe Galtier confirme son intérêt pour Andy Delort

Alors que certains médias font état d'une volonté d'Andy Delort de quitter Montpellier HSC lors de ce Mercato, l'entraîneur de l'OGC Nice, Christophe Galtier, a déclaré que le profil de l'attaquant du MHSC l'intéresse. Un intérêt qui pourrait se matérialiser dans les prochains jours. 

 " Je vais être très transparent : dimanche soir, j'étais sur le plateau d'Amazon Prime et on m'a posé la question sur Delort. Je n'avais jamais entendu parler de Delort à Nice. Une fois qu'on m'a dit ça, si c'est une porte qui s'ouvre, évidemment que je vais demander au club d'ouvrir un peu plus la porte, car Andy est un joueur que je connais depuis longtemps, il connaît bien la L1 et a plus de maturité que nos attaquants. On ne peut pas faire la saison avec un seul attaquant de pointe (Kasper Dolberg) car Amine (Gouiri) n'est pas un attaquant de pointe. Andy coche beaucoup de cases dans ce que je recherche sur le profil. Mais avant dimanche soir, on n'en avait pas parlé. Depuis, le club travaille dans ce sens. ", a déclaré Galtier. 

Néanmoins pour l'heure il n'y a rien de concret, et le président de Montpellier, Laurent Nicollin, a tenu à remettre l'église au centre du village en recadrant Christophe Galtier. 
 

Laurent Nicollin demande à Christophe Galtier d'arrêter de tourner autour du pot pour Andy Delort

"J’attends du concret. Je ne suis pas le perdreau de l’année. Dans la vie, il faut être droit et digne. Si tu veux un joueur, tu assumes. Que les hommes prennent position, leurs responsabilités et disent ce qu’ils veulent. On est des gens adultes. On a assez de rapports les uns les autres pour s’appeler. Et dire, je suis ton joueur depuis un moment, je le veux. Mais, ne fais pas croire que tu l’as découvert en regardant Amazon", a déclaré Nicollin dans le Midi Libre avant de préciser que Delort sera autorisé à partir si un club répond aux exigences financières du MHSC, laissant entendre qu'aucune négociation ne sera possible. 

"Il est toujours là. Si j’ai reçu une proposition, c’est qu’elle ne correspond pas. Il n’y a pas d’accord. S’il souhaite partir et si j’ai le montant que je souhaite, il partira".