Menu

Neil El Aynaoui, le Warren Zaïre-Emery du RC Lens : des propos qui en disent long !


Mercredi 29 Novembre 2023 16:45 - écrit par



Arrivé sur la pointe des pieds au RC Lens sous l'impulsion de Grégory Thil qui est allé le dénicher à l'AS Nancy Lorraine, Neil El Aynaoui est en train de se faire une place dans un entrejeu lensois dont la hiérarchie n'est pas établie. 

En effet, le jeune milieu de terrain de 22 ans qui n'était pas programmé pour être titularisé cette saison, profite du départ prématuré de Stjin Spierings et des difficultés rencontrées par Andy Diouf, pour gratter du temps de jeu, et cela de fort belle manière. 

Titularisé lors des 2 dernières rencontres de Ligue 1 qui se sont soldées par 2 victoires face à Marseille et Clermont Foot, Neil El Aynaoui a répondu présent en rendant de belles copies. 

Une éclosion soudaine pour celui qui évoluait en National la saison dernière, qui n'est pas sans rappeler un certain Warren Zaïre-Emery qui n'était pas programmer pour s'imposer comme un titulaire indiscutable au PSG cette saison. 

Une comparaison qui est loin d'être farfelue, car à l'image du jeune milieu de terrain international français, Neil El Aynaoui est un gros bosseur, très à l'écoute à l'entraînement, totalement focus sur foot et peu intéressé par le bling bling extra sportif. 

Ancien coéquipier de El Aynaoui à Nancy, Lucas Deaux a brossé un portrait très flatteur du jeune milieu de terrain du RC Lens : "Quand je suis arrivée à Nancy au moins de janvier, avec un peu de recul je me suis dis 'qu'est ce qu'il fout là'. Je ne parlais même pas de Ligue 2, pfff je comprend pas. J'ai joué toute la deuxième partie de saison avec lui au milieu, et ouais je me suis régalé. (...) Il a ce côté très bonne éducation, à l'écoute, respectueux, envie de progresser que tous les jeunes n'ont pas. Aujourd'hui si tu joue titulaire à Lens alors que tu viens de Nancy, c'est qu'il n'y a pas de secret." a t'il confié au média 90Football avant de poursuivre.

"Avec les réseaux sociaux les jeunes ne vivent plus leur vie. (...) Neil à ce recul à son âge, il a beaucoup de maturité. Je ne suis pas étonné de ses performances. (...) J'en avais discuté avec Neil. Il y avait des gros clubs sur lui et il m'a parlé de Lens."

Justin Favre
Journaliste spécialiste de la Premier League : fan de Paul Gascoigne, Vinnie Jones, Joey Barton,... En savoir plus sur cet auteur