Menu
Jeunesfooteux
29 Décembre 2022 22:40 - écrit par

Neymar, un comportement qui laisse à désirer !


Après l'épisode du mondial, c'est encore un coup dur pour Neymar. Expulsé à la 62e minute de jeu, le Brésilien réalise un match contrasté entre bon techniquement mais faible mental.


Vaincu face à la Croatie, le Brésil s'est vu arrêter la compétition précipitamment aux tirs au but. Un épisode douloureux pour Neymar qui a, psychologiquement, très mal vécu la défaite en quart de finale. Pourtant "détruit mentalement", on l'attendait au rendez-vous ce mercredi face à Strasbourg avec le Paris Saint-Germain.

Une reprise de ligue 1 qui réussit au PSG victorieux face au RC Strasbourg (2-1) et ce notamment grâce aux Brésiliens Neymar et Marquinhos. Le défenseur central du PSG marque le premier but de la tête sur un corner de son coéquipier en sélection, Neymar. Ce dernier réalise un très bon match, techniquement le numéro 10 est au rendez-vous en réalisant des gestes techniques fabuleux face au Strasbourgeois.
 

Une expulsion à l'heure de jeu

Cependant, mentalement Neymar n'arrive pas à rester impartial. Après plusieurs fautes Strasbourgeoises non sifflées par Clément Turpin sur le numéro 10 parisien, Neymar se venge en simulant une faute. Une simulation que l'arbitre n'a pas du tout appréciée, c'est donc carton jaune en direction du "Ney". Deux minutes auparavant, le Brésilien se prend un carton jaune. Deux cartons en deux minutes, c'est donc une expulsion pour Neymar.

Un comportement qui laisse à désirer au Brésil avec plusieurs personnalités ou médias qui n'apprécient pas l'attitude de Neymar.
Notamment Walter Casagrande qui démonte l'attaquant du Paris Saint-Germain : "On est en 2023 et il est toujours aussi puéril. Neymar démontre une fois de plus qu’il est une personne infantilisée et gâtée sur et en dehors des terrains. Le problème c’est que personne n’a compris qu’il n’y a pas de nouveau ou d’ancien Neymar. Il est le même que d’habitude, avec des simulations, des provocations envers l’adversaire, rien ne change. Il n’a jamais changé, mais beaucoup de gens croient encore à son discours." souligne l'ancien attaquant de la selecao pour UOL.

Le natif de Santos doit se ressaisir sur son attitude mais surtout se forger un mental d'acier pour le reste des journées de ligue 1. Le PSG a besoin de sa MNM en forme.