Menu

Nîmes : Blaquart glisse un tacle au président Assaf


3 Juillet 2020 16:00 - écrit par Rédaction JF


Blaquart regrette le manque d'honnêteté du président Assaf

Arrivé en 2013 au Nîmes Olympique en tant que responsable du centre de formation, Bernard Blaquart a deux ans plus tard pris les rênes de l'équipe première. Une nomination qui s'est avérée positive, puisque le technicien de 62 ans est le grand artisan de la remontée en Ligue 1 des Crocos Nîmois. Une première division que n'avait plus fréquenté le club gardois depuis 1991-92.

Blaquart espérait donc plus qu'un simple "Au-revoir et bon vent" de la part de ses dirigeants lorsqu'il a annoncé vouloir se retirer du poste d'entraîneur de l'équipe première. 

Dans une interview accordée au journal Midi-Libre, le désormais ex coach de Nîmes a fait part de sa déception, pointant du doigt notamment le président des Crocos, Rani Assaf.

"Dès le début, je n’ai pas senti le soutien requis à l’intérieur du club, je me suis trouvé isolé. (...) J’ai eu l’impression de me battre sans armes, d’où la lassitude, l’impuissance ressentie surtout, alors qu’avec le staff, on travaillait, on estimait faire ce qu’il fallait " a déclaré Blaquart qui regrette que Rani Assaf n'ait pas tenu ses promesses, notamment concernant une reconversion " Il m’a effectivement annoncé qu’une reconversion n’était pas possible, d’où les petits tiraillements qui ont suivi. C’est ce qui me gêne le plus aujourd’hui, cette proposition de reconversion qui est tombée aux oubliettes. Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent, c’est bien ce que l’on dit, non? "