Menu

OGC Nice : Cardinale, son difficile passage à numéro 3


Rétrogradé dans la hiérarchie des gardiens, Yoan Cardinale est revenu sur sa période compliquée à Nice.

7 Juillet 2020 10:21 - écrit par


Yoan Cardinale, de la dépression à la prise sur soi

Dans les colonnes de L'Equipe, Yoan Cardinale, gardien niçois s'est confié sur sa période compliquée lorsqu'il est devenu numéro deux puis numéro 3 de l'OGC Nice
« Au début je me suis beaucoup refermé sur moi-même. J’ai commencé à faire une dépression. Je restais chez moi. Je m’embrouillais tout le temps avec ma copine. Pour un rien, je ne voulais voir personne. A l’entraînement, j’ai même voulu me battre avec Gautier Lloris alors que c’est vraiment une crème : lors d’une opposition il m’avait mis le ballon dans le nez. J’avais pété les plombs. Alors que ce n’était rien. J’étais à fleur de peau. Cela a duré un bon mois et demi » a déclaré le gardien français. 
Mais aujourd'hui il va mieux, et explique comment il s'en est sorti.
« En essayant de relativiser. En faisant autre chose. C’est con, mais j’allais marcher. Je ne voulais voir personne, donc ce n’était pas sur la promenade des Anglais. On partait dans l’arrière-pays. On prenait la voiture et on visitait un village, deux villages, la montagne…La marche, ça n’a jamais été mon truc, mais ça me permettait d’évacuer. Je regardais moins les matchs aussi, alors que je ne rate pas un match d’habitude : Ligue 1, Ligue 2, Angleterre, Italie, Espagne, Portugal, Écosse, tout. Là, je m’étais coupé de ça. Depuis, c’est reparti » a-t-il conclu. 
La saison prochaine il devrait être le numéro 2 et aura un rôle précieux de part le nombre de matchs des aiglons à cause des compétitions européennes.