Menu

OL : Aulas balance de gros sous entendus concernant l'ASSE, Lorient et le RC Lens


OL News : le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, a pris les exemples de la Liga et de la Bundesliga pour dénoncer le choix de la LFP, et a également lancé des piques à l'ASSE, le FC Lorient et le RC Lens.

24 Mai 2020 10:45 - écrit par Rédaction JF


OL - Lyon : Jean-Michel Aulas
OL - Lyon : Jean-Michel Aulas

Bien décidé à ne pas lâcher le morceau concernant le choix de la LFP de mettre un terme à la Ligue 1 au soir de la 28e journée de championnat, suite à la décision du gouvernement d'interdire les rassemblements sportifs jusqu'au mois d'avril, le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, est omniprésent dans les médias. En effet, le boss de l'OL a notamment enchaîné les sorties médiatiques ces dernières heures afin de pointer du doigt un complotisme visant Lyon. Aulas qui a plus d'une fois attaqué le Stade Rennais et l'Olympique de Marseille, a également ciblé des clubs comme l'AS Saint-Etienne, le FC Lorient et le RC Lens, trois clubs gagnants sur le plan sportif. 

Jean-Michel Aulas félicite Javier Tebas d'avoir pris le temps de la réflexion

" C’est un comble, cette histoire. Depuis deux mois, les dirigeants espagnols observent et travaillent en phase avec l’UEFA. Ce qui est paradoxal, c’est qu’ils ont assisté, Javier Tebas en particulier, aux mêmes réunions que Didier Quillot. Celle du 23 avril notamment. En réalité, ce qu’ils ont dit à cette réunion avec l’UEFA, c’est : “patience”. Quand on voit que nos dirigeants y ont assisté, en en tirant des conclusions différentes, on se dit qu’on est vraiment trop cons, excusez-moi du terme. Oui, car eux se sont donné la possibilité de choisir. Tebas disait qu’un arrêt définitif serait un cauchemar, et qu’il ne servirait que ceux qui ont un intérêt personnel. Les protocoles sanitaires sont aujourd’hui des outils normalisés. L’UEFA est même allée jusqu’à sortir un protocole, qu’on ne regarde même pas en France. C’est un scandale absolu" a communiqué l'OL avant que Jean-Michel Aulas balance de gros sous-entendus dans les colonnes de L'Equipe. 

" Je n’ai jamais voulu profiter de la situation. Et on verra ce que diront les tribunaux. Cette décision d’arrêter n’est pas normale. Il s’est passé quelque chose, et on le saura. Ce n’est pas bien que cette décision intéresse ceux qui sont montés en L1, ou pas descendus en L2 " a déclaré JMA. 

Du coté de Lens on saura apprécier ... . L'Olympique Lyonnais a raison de vouloir défendre son bifteck, le personnage Aulas qui est inaudible depuis de nombreux mois, a collé une étiquette négative à son club. Si Jean-Michel Aulas est incontestablement le plus grand président de club des deux dernières décennies, force est de constater qu'il détruit petit à petit l'image de son "bébé", jusqu'à en faire l'un des clubs les plus détestés en France.






Les News

Mercato Foot sur livefoot.fr foot live