Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

OL : Aulas explique les 117M€ réclamés à la LFP au titre de préjudice économique


4 Septembre 2020 13:40 - écrit par Rédaction JF


Si l'arrêt prématurée de la Ligue 1 la saison dernière pour cause de Covid-19 a sérieusement impacté les finances des clubs de football Français, l'Olympique Lyonnais fait partie (avec le PSG et le LOSC ) des clubs qui ont enregistré les plus grosses pertes, même si le parcours en Ligue des Champions a permis de limiter la casse. Une belle rentrée d'argent qui ne suffit toutefois pas à calmer le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, qui est bien décidé à faire payer la Ligue de Football Professionnel. En effet, le boss de l'Olympique Lyonnais a décidé de réclamer 117 M€ à la LFP au titre du préjudice économique et sportif.

Aulas obtiendra difficilement gain de cause face à la LFP et l'Etat

"On est dans un cadre particulier. On perd beaucoup de droits télé, de l'argent des sponsors qu'il a fallu rembourser. Il y a eu le manque à gagner sur la billetterie et surtout la perte de chances par rapport à l'Europe. Cette année, on a quand même réalisé plus de 70 M€ de ressources en Ligue des Champions" a déclaré Aulas avant d'explique l'OL n'a pas attaqué directement l'Etat.
"Nos avocats ont pensé qu'il était bien, plutôt que d'attaquer l'État directement pour la décision d'arrêter le Championnat, que ce soit la Ligue qui nous dise de l'attaquer. Moi, je n'aurais pas fait ça, mais ce sont nos avocats qui ont dit que c'était mieux de passer par la Ligue pour qu'elle nous dise qu'elle n'était pas responsable, mais que c'était l'État. C'est un peu lié à des aspects de procédure. Moi, je ne suis pas avocat. On a un préjudice qui est lourd. L'arrêt des compétitions en France a été préjudiciable aux grands clubs, et plus particulièrement à Lyon" a déclaré Aulas à L'Equipe. 

Une action du dirigeant Lyonnais qui était plus que prévisible. Toutefois on ne voit pas comment il pourrait obtenir gain de cause sur le plan judiciaire. Une décision en sa faveur ferait jurisprudence et pourrait permettre aux centaines de milliers d'entreprises impactées par le confinement de réclamer des compensations financières au titre du préjudice économique. Juste impensable !