Menu
Jeunesfooteux
Jeunesfooteux

OL : Bosz, Ponsot, Cheyrou, le ménage est réclamé à Lyon


4 Octobre 2022 11:10 - écrit par

Sidney Govou, ancien joueur de l'Olympique Lyonnais, a eu des propos forts après la défaite de l'OL face au RC Lens pour le compte de la 9e journée de Ligue 1.


7e de Ligue 1 avec déjà 9 points de retard sur le podium, l'Olympique Lyonnais qui s'est incliné ce dimanche sur la pelouse sur RC Lens, reste sur une série de 4 défaites de rang en championnat. Mais au delà de ces défaites, c'est la manière qui interpelle. Apathiques, sans envie, incapables de se révolter, les joueurs de l'OL ainsi que leur entraîneur Peter Bosz, se font dézinguer de toute part. Une situation qui ne peut plus durer pour Sidney Govou, qui réclame un grand ménage dans l'organigramme du club lyonnais. 

Beaucoup trop de personnes incompétentes à l'Olympique Lyonnais

Dans les colonnes de L'Équipe, l'ancien attaquant dans les années 2000 de l'OL a pointé du doigt plusieurs responsables de cette situation délétère, en l'occurrence Peter Bosz, Vincent Ponsot et Bruno Cheyrou.  
"Je l'ai défendu pendant longtemps mais là, je ne peux plus. Mais tu ne peux pas le virer maintenant. Tu vas changer de propriétaire, il y a une mini-trêve. Tu as perdu quatre matches de suite, le nouveau ne va pas faire de la magie. Lyon, c'est une équipe de sénateurs, la plus fair-play du Championnat. Ça peut arriver d'être dépassé à Lens (0-1), mais depuis trois ans, l'OL connaît les mêmes problèmes, perd tellement de matches par manque d'intensité... C'est un système à revoir, de la façon de parler aux joueurs, de leur faire signer les contrats... Je sais que c'est dur à entendre pour des mecs qui sont là depuis trop longtemps.", a t'il déclaré avant de poursuivre.
"Rien que sur la sémantique, on nomme représentant du football Vincent Ponsot, quelqu'un qui ne connaît pas le foot. C'est un homme très compétent dans son domaine mais sa seule sortie médiatique a été catastrophique. Un Ponsot, tu ne peux pas dans ce rôle, Bruno Cheyrou, c'est un bon mec mais il ne connaît pas les réseaux pour vendre, ce qui est le plus difficile dans le recrutement. Gérard Houllier savait vendre, par exemple."

Bruno Cheyrou, un retour du bâton qui fait mal