Menu

OL - OM : Marseille favorisé par Labrune ? Il y va cash !



20 Janvier 2022 16:40 - écrit par Rédaction JF


La LFP a tranché, la rencontre OL - OM arrêtée le 21 novembre suite au jet d'une bouteille d'eau sur le capitaine de l'Olympique de Marseille, Dimitri Payet, sera rejouée le 1er ou le 10 février en fonction du résultat de l'OM en Coupe de France face à Montpellier. Si le club phocéen se qualifie, la rencontre face à Lyon se jouera le 1er, dans le cas contraire le 10. 

Une décision jugée scandaleuse par le journaliste Daniel Riolo, qui a pointé du doigt un énorme manque de considération envers l'Olympique Lyonnais. En effet, si la rencontre se déroule le 1er février, Lyon sera probablement privé de ses brésiliens Bruno Guimaraes et Lucas Paqueta. Ce qui n'est pas équitable selon Riolo. 

« On a pensé au calendrier et à ce que pourrait faire Marseille en Coupe de France mais à aucun moment on a considéré que si le match devait être rejoué sans les Brésiliens de l'OL alors qu'ils étaient là, ce serait injuste ? Car sur le match où il y a eu les incidents, ils étaient là. C’est inadmissible, je trouve que c’est dingue. Ce match doit être rejoué le 10 car à cette date, tout le monde sera disponible. Il y a une vraie injustice, ce n’est pas normal que Lyon n’ait pas toutes ses armes sur ce match. Si on sait que l’OM a fait exprès de faire trainer pour ne pas trouver de date, c’est quand même un problème. Ce que Marseille a fait, ce n’est pas propre. Il y a un silence du président de la Ligue sur tous les dossiers depuis le début de la saison qui est insupportable », a déclaré Riolo dans l'After Foot sur RMC. 

Daniel Riolo a donc clairement insinué que l'Olympique de Marseille est favorisé par le président de Ligue de Football Professionnel, Vincent Labrune, qui n'est autre qu'un ancien dirigeant de l'OM. 

A noter toutefois que si la rencontre se déroule le 1er février, le club phocéen pourrait être également privé de deux joueurs, en l'occurrence Gerson et Konrad de la Fuente. Deux joueurs cependant moins indispensables que Paqueta et Guimaraes.