Menu
Jeunesfooteux


OM : 9 M€, une vente qui va faire du bien à Marseille !

Mardi 24 Janvier 2023 11:15

Rémy Hérault
Rémy, 21 ans, actuellement en première année de master management du sport à WIN SPORT SCHOOL... En savoir plus sur cet auteur

Arrivé à l'OM en janvier 2021 en provenance de Naples pour un montant de 8 millions d'euros, Arkadiusz Milik n'a pas réussi à apporter sa pierre à l'édifice et a finalement fini par rejoindre la Juventus l'été dernier dans le cadre d'un prêt avec option d'achat de 9 millions d'euros. 

Récemment victime d'un retrait de 15 points infligé par les autorités italiennes suite à de nombreuses opérations douteuses, la Vielle Dame pouvait s'y attendre, d'autant plus que la sanction aurait pu aller jusqu'à la rétrogradation en Serie B, comme le club l'avait déjà connu en 2006.

Une sanction qui ne les arrêtera pas

Certes, cette sanction va causer énormément de problèmes à la Juventus, mais les coéquipiers d'Angel Di Maria ne doivent pas être abattus pour autant. En effet, avant ce retrait de 15 points, le mythique club transalpin se trouvait à la deuxième place de Serie A et restait sur une incroyable série de huit victoires consécutives avant sa lourde défaite face au Napoli (5-1). 

Bien que les dirigeants de la Juventus aient fait appel de cette lourde condamnation, il n'est pas certain qu'ils aient le moindre espoir de voir leurs 15 points revenir, et au vu des sanctions que l'actuel 10ème de Serie A aurait pu écoper, peut-être qu'il ne s'en sort pas si mal finalement. 

Milik conservé malgré les difficultés ?

Pour autant, la nouvelle direction du club transalpin ne veut pas abdiquer, bien qu'un ticket pour la prochaine Ligue des Champions sera très compliqué voire impossible à obtenir. Néanmoins, la Juventus souhaiterait tout de même conserver Arkadiusz Milik selon le journaliste Elvin De Fazio, et aimerait même clôturer le dossier au plus vite. 

Auteur de huit buts cette saison dont deux en Ligue des Champions, le joueur prêté par l'OM semble décidé à poser ses valises à Turin sur du long terme. Comme l'indique le journaliste italien, la Vielle Dame compte lever l'option d'achat fixée à 7 millions d'euros + 2 millions d'euros de bonus, payables en trois exercices. Une rentrée d'argent qui va faire du bien aux finances marseillaises.