Menu

OM : Dimitri Payet épargné, pas Alvaro Gonzalez - des sanctions logiques !



9 Septembre 2021 07:50 - écrit par Rédaction JF


Suite aux échauffourées qui ont émaillées la rencontre OGC Nice - Olympique de Marseille du 22 aout 2021, la commission de discipline de la LFP a rendu son verdict ce mercredi. Un verdict plutôt juste au regard des faits.

En effet, Dimitri Payet a écopé d'un match de suspension avec sursis, Alvaro Gonzalez a quant à lui pris deux matchs ferme. La rencontre OGC Nice - OM sera à rejouée tandis que les Aiglons se vont vus infliger deux points de pénalité dont un avec sursis, ainsi que trois matchs à huis-clos total ( ce qui est un moindre mal, une plus grosse sanction n'aurait pas été un scandale) dont la rencontre face Marseille qui sera rejouée à huis-clos total sur un terrain délocalisé.

La plus grosse sanction a quant à elle été infligée au préparateur physique de l'Olympique de Marseille, Pablo Fernandez, qui a été suspendu de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles jusqu’au 30 juin 2022, en raison du violent coup de poing asséné gratuitement à un supporter de l'OGC Nice. 

Alvaro Gonzalez mérite sa sanction

Une décision de la commission de discipline jugée disproportionnée par Alvaro Gonzalez, qui ne comprend pas pourquoi il a écopé de deux matchs. Et pourtant cette sanction est logique.

Si la réaction de Dimitri Payet a été jugée comme humaine au regard de l'agression qu'il a subi, celle du défenseur espagnol était juste gratuite et n'a fait que exacerber une atmosphère déjà bien électrique. 

Alvaro Gonzalez se pose en victime sur Twitter