Menu

OM - Mercato : Longoria est fixé, c'est 10M€ ou rien pour cet attaquant !


Mercredi 11 Août 2021 09:42 - écrit par Rédaction JF



Ce n'est un secret pour personne, le président de l'Olympique de Marseille, Pablo Longoria, souhaite rapidement trouver une porte de sortie pour Dario Benedetto lors de ce Mercato afin de recruter un nouvel attaquant. En effet, le board de l'OM souhaite s'attacher les services d'un attaquant avec un gros potentiel, et surtout capable de suppléer Arkadiusz Milik dès cette saison. 

Pour cela, Longoria a multiplié les pistes et semble toujours attentif au dossier Amine Adli dont le contrat arrivera à terme en juin 2022. Annoncé dans le viseur de l'Olympique de Marseille depuis plusieurs semaines, l'attaquant du Toulouse Football Club n'a pour l'heure fait l'objet d'aucune offre de l'OM, qui attend probablement les derniers jours du Mercato pour mettre la pression sur le TFC. Néanmoins le club toulousain ne compte pas se laisser faire. 

Le président du TFC met un énorme coup de pression à Amine Adli convoité par l'OM

Dans un long entretien accordé à La Dépêche du Midi, le président du TFC, Damien Comolli, a tenu à mettre les choses au clair concernant Amine Adli. En effet, le dirigeant Toulousain qui est particulièrement irrité par le fait que son jeune attaquant ait repoussé de très belles offres de grands clubs européens, a clairement annoncé qu'il ne bradera pas son joueur quitte à ce qu'il ne joue pas de la saison et qu'il parte gratuitement en fin de saison prochaine.

"Nous avons reçu deux offres. Une d'un club du Top 5 européen pour 10 millions d'euros, et une du Top 15 européen pour 12 millions d'euros. Le joueur a refusé les deux clubs, que je ne peux pas nommer mais ce sont des clubs gigantesques. Étrangers. Et qui jouent la Champions League et le titre dans leur championnat respectif tous les ans. Le joueur a refusé de discuter avec eux."

"La réalité du marché ne se situe pas à 5 millions d'euros pour Amine. Si des clubs espèrent qu'ils pourront l'acheter à 5 millions, ou si ses agents le proposent à travers l'Europe, y compris en France, pour cette somme, ça ne va pas se passer comme ça. On gardera le joueur jusqu'au 30 juin 2022, plutôt que de le vendre à 5 millions. C'est absolument niet."

"Si j'étais à sa place, je me ferai énormément de soucis. Imaginons qu'il ne joue pas un match du 10 août au 1er juillet 2022, sa carrière serait grandement en danger, si nous prenions cette décision-là..."
, a déclaré Comolli. 

C'est ce que l'on appelle mettre un très gros coup de pression. L'Olympique de Marseille est donc prévenu, à moins de 10 millions d'euros Toulouse refusera de négocier pour Amine Adli.