Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

PSG - Barça : Ousmane Dembélé a t'il raté l'occasion de rentrer dans la légende blaugrana ?


11 Mars 2021 16:53 - écrit par


La remontada bis n'a donc pas eu lieu. Pas cette fois. Cette fois-ci le PSG a résisté. Enfin résisté, pas si vite. Disons que les hommes-clés ne sont plus les mêmes et c'est entre autres pour cela que la remontada n'a pas eu lieu. Il y avait cette fois-ci Keylor Navas, et pas Kévin Trapp ou le Gigi Buffon parisien (pas le monument turinois). Il y avait pas de numéro 9 au Barça comme le malin Luis Suarez. Il y avait cette fois-ci Ousmane Dembélé, au lieu de Neymar.

Ousmane Dembélé donc. S'il est toujours titulaire au Barça, c'est parce qu'il est jeune, talentueux, brillant, et pèse lourd dans les caisses. Ousmane Dembélé a, comme l'ensemble de l'équipe, retrouvé le sourire et les résultats sont beaucoup mieux depuis plusieurs mois. Tout n'est bien sûr pas parfait - loin s'en faut - mais c'est encourageant. Et Ousmane Dembélé, moins indiscipliné, moins blessé, y contribue à tout cela. Si les stats ne sont pas encore extraordinaires (30 matchs, 8 buts, 4 passes décisives), c'est encourageant.

 

Ousmane Dembélé a raté quatre occasions franches, c'est trop !

Puis est venu le soir de la possible remontada, le soir qui aurait pu le propulser dans la légende du Barça rien que par cet exploit. Ousmane Dembélé donc, recruté 150 millions d'euros, a-t-il hier soir raté une occasion en or de rentrer dans l'histoire du club ? La question paraît peut-être logique pour certains, prématurée, provocante, illisible pour d'autres. Car si tant est qu'il y aurait eu remontada, s'il y avait eu une élimination au tour suivant, cela n'aurait pas eu beaucoup d'impact dans les livres d'histoire du FC Barcelone. Soit.

Sauf que hier le Barça a montré qu'il était toujours le Barça. Sa performance a été belle et le club est sorti avec les honneurs et la fierté. Au regard de sa prestation médiocre, le PSG est encore visiblement marqué par les erreurs du passé. Si Ousmane Dembélé, 150 millions, aurait été beaucoup plus efficace dans le dernier geste, difficile de savoir avec exactitude si la France fêterait un quart de finale ce matin.

Ousmane Dembélé, 150 millions, a donc gaspillé quatre occasions franches. Lionel Messi a raté un penalty de son côté, lourd de conséquences certes mais sa magnifique inspiration inattendue pour le 1-1 freine toute tentative de diatribes à son égard. Dembélé a tellement vendangé dans un match peu propice à de tels ratés si l'on veut réaliser l'impossible qu'on se doit presque d'oublier qu'il a été "hyperactif" et "mis le PSG en danger à chacun de ses contrôles" selon les dires venus de nos amis espagnols.
 

Ousmane Dembélé devait être le héros d'une remontada comme Neymar

Le jeune Français de 23 ans est bourré de talent. Il a été recruté à prix d'or pour remplacer Neymar. Le contexte ambiant fait qu'il devait lui-aussi, comme Neymar en son temps, faire une remontada dont il en serait le chef d'orchestre, le héros, celui qui ferait les gros titres de la presse EUROPEENNE. Au lieu de cela, il symbolise l'échec du Barça hier soir. Quand Marca dit de lui qu' "il aurait pu faire le pas qui l'aurait converti en légende blaugrana", difficile de lui donner tort.

Recruté donc cher, très cher, Ousmane Dembélé a retrouvé la forme. Ce n'est pas suffisant pour remporter des titres mais c'est encourageant. Néanmoins, après bientôt quatre saisons en Catalogne, force est de constater qu'il n'a pas encore rentabilisé son transfert et que finalement il n'existe peut-être pas un seul match européen qui a fait dire que le Barça avait bien dépensé son argent. Echec retentissant ? Tôt ou tard on sera définitivement fixé.

Un grand Monsieur de Chelsea, un observateur de l'actualité du football anglais, espagnol et... En savoir plus sur cet auteur