Menu

PSG, Barça : la finale de la Ligue des Champions au Stade de France, une aubaine pour le Paris-SG et Messi !



Alors que l'UEFA a décidé de délocaliser la finale de la Ligue des Champions au Stade de France au détriment de la Russie suite au conflit avec l'Ukraine, le PSG peut se frotter les mains. Et surtout Lionel Messi, malheureux en 2006 malgré la victoire du Barça dans l'arène francilienne...

26 Février 2022 11:40 - écrit par


C'est fou parfois ce que le destin peut vous réserver. Alors que le monde est plus que jamais préoccupé par le conflit entre la Russie et Ukraine, le football s'en retrouve forcément impacté. La finale de la Ligue des Champions programmée à Moscou sera finalement au Stade de France le 28 mai prochain. Et très franchement, aucun français n'aurait pu l'envisager. Cette finale de C1 à Saint-Denis est ainsi une aubaine pour le PSG et surtout...Lionel Messi.

Désormais au PSG, Messi a une revanche à prendre sur le stade de France

Comme l'a rappelé nos amis de Mundo Deportivo, le voilà à la "reconquête de Saint-Denis". Parce que Messi (PSG) a un contentieux à régler avec le Stade de France. On rappelle que le Barça de Frank Rijkaard a joué la fameuse finale de C1 contre Arsenal en 2006. Certes les catalans l'avaient emporté mais Messi était blessé depuis le mois de mars et n'a jamais vraiment fêté cette victoire du FC Barcelone. Il aurait aimé y jouer un rôle ce soir-là. Il a finalement eu la possibilité de se rattraper en étant le personnage central des succès du Barça en 2009, 2011, et 2015.

Reste que cette victoire en 2006 a paradoxalement été une blessure plus profonde qu'on l'a peut-être imaginé. Cela peut paraître bizarre mais c'est comme ça que s'est bâti Lionel Messi. Sa motivation à l'idée de jouer une finale au Stade de France avec le Paris-SG, aspirant au trophée suprême, s'en retrouve alors renforcée. De même que Kylian Mbappé, presque né à Bondy, tout près de Saint-Denis !

Monsieur Chelsea, un observateur pointilleux de l'actualité du foot anglais, espagnol et italien,... En savoir plus sur cet auteur