Menu

PSG - Mercato : L'après Thiago Silva, qui lui succédera au Paris SG ?



Lundi, L'Equipe annonçait que Leonardo avait appelé Thiago Silva personnellement pour lui expliquer que son contrat ne serait pas renouvelé. Le brésilien quittera donc le PSG après avoir joué la LDC avec ses coéquipiers, la fin d'une ère. Qui pour le remplacer ? Quelles conséquences ? Analyse des pistes.

10 Juin 2020 12:10 - écrit par


Lundi, Leonardo, directeur sportif du PSG, a appelé en personne Thiago Silva pour lui annoncer que son contrat n'était pas renouvelé au delà de la Champions League. Au delà de la perte d'un grand défenseur central, c'est aussi une page qui se tourne au PSG. Arrivé dans la capitale en 2012 en provenance du Milan AC, Silva était une des pièces maitresses du projet QSI mené par Nasser al-Khelaïfi. Capitaine emblématique du Paris-Saint-Germain, le club perd aussi un grand soldat. Souvent décrié, critiqué, pour son manque de mental ou son absence dans les grands matchs, le PSG perd donc Thiago "O Monstro" Silva après 8 années de fidélité à la capitale française. 7 fois champion de Ligue 1, 7 fois vainqueur du Trophée des Champions, 5 Coupes de la Ligue et 4 Coupes de France, il ajoutera peut-être 3 trophées d'ici la fin de l'aventure, qui sait ? 
Mais après ? Après son départ, qui pourra lui succéder ? Le PSG a-t-il les remplaçants nécessaires ? Doit-il recruter ? Analyse des pistes à travers le spectre du capitaine qu'il était. 

Une relève parisienne ?

Une chose est sûre après le départ de Thiago Silva, son acolyte Marquinhos va devenir le nouveau roc et leader du PSG. Arrivé en 2013 à l'âge de 19 ans, le brésilien n'a que 26 ans et devrait être le leader du club pendant encore quelques années. Sous contrat jusqu'en 2024, le PSG a-t-il un prétendant à lui associer déjà au club ? 

Presnel Kimpembe, mentalement capable ? Champion du Monde avec les Bleus en 2018 alors qu'il n'a que 22 ans, Kimpembe s'affirme comme le futur de l'Equipe de France. Défenseur très technique, il n'hésite pas à dribbler les attaquants pour relancer son équipe. Mais le défenseur formé au PSG commet aussi beaucoup d'erreurs de concentration qui peuvent parfois lui porter préjudice (main contre Manchester United). Capable du meilleur, Kimpembe devra être bien plus concentré et régulier pour devenir titulaire du poste vacant. Mais il en a sans aucun doute les capacités. 

Kehrer, souvent à droite, trop peu dans l'axe ? Acheté 37 millions d'euros par le PSG en 2018, Thilo Kehrer est considéré comme le futur de la Nationalmannschaft. Défenseur central puissant et rapide, il a souvent été replacé sur l'aile droite où ses performances sont assez irrégulières. Un replacement dans l'axe pourrait l'aider à développer ses qualités de roc, mais Thomas Tuchel lui confiera-t-il les clés de la maison parisienne ? Pas sûr. 

Abdou Diallo, un retour au premier plan ? Arrivé l'été dernier pour 32 millions d'euros, il est alors titulaire indiscutable au Borussia Dortmund. International espoir français, il est souvent titularisé par Thomas Tuchel en défense centrale au début de la saison. Mais sa blessure en janvier l'empêche de finir une saison plutôt bien commencée. Il sera de retour pour la fin de la Ligue des Champions, il est probable qu'il occupe une place importante dans le groupe parisien tout comme Presnel Kimpembe. 

Un recrutement obligatoire ?

Le PSG semble être bien armé, mais Leonardo pourrait privilégier l'achat d'une autre défenseur central, même s'il ne faut pas oublier le centre de formation du PSG avec l'arrivée dans le groupe pro de Tanguy Kouassi ou Loïc Mbe Soh. Plusieurs pistes s'offrent donc au PSG. 

Des défenseurs de Série A, on parle de la venue de Milan Skirinar, Stefan De Vrij ou Kalidou Koulibaly, mais est-ce la solution ? D'un point de vue financier, et tenant compte de la crise actuelle, le PSG va souffrir comme tous les clubs européens et du monde. Les défenseurs cités coûteraient tous entre 50 et 70 millions d'euros, somme que le PSG ne peut se permettre de payer quand on sait qu'Icardi a signé pour 50 millions et que Leonardo souhaite mettre 80 millions sur Milinkovic-Savic et Marusic. La solution n'est peut-être pas celle là. 

En Bundesliga et en Liga, on entend parfois les noms de Dayot Upamecano, David Alaba ou Jose Gimenez. Là aussi la perspective d'un recrutement est difficilement envisageable. Upamecano coutera 60 millions minimum, un montant trop important pour le PSG, Alaba est de retour à un excellent niveau à l'image d'un Bayern inarrêtable. Enfin, Gimenez est la pièce maitresse d'El Cholo à Madrid et on le voit mal quitter l'Atletico pour le PSG. Le recrutement, tant sur l'aspect économique que sportif, semble compliqué pour Paris. 

Enfin, si un défenseur venait à être acheté, il n'aura jamais l'amour du maillot comme l'avait Silva ou comme Kimpembe. Il l'a d'ailleurs souvent revendiqué, le champion du monde sera fidèle au PSG toute sa vie s'il le peut, c'est le club de sa ville. Diallo lui a été formé à Monaco mais reste très attaché à la France. Le choix est donc crucial pour le PSG. Le départ de Mbappé ou Neymar cet été semble inenvisageable compte tenu de la crise et de leurs souhaits à tous les deux de rester au PSG. Mais la saison prochaine, rien n'est moins sûr, de plus, Di Maria aura 33 ans, Keylor Navas 34 ans en décembre, pour Paris cela semble être la saison ou jamais. Le club n'a pas le droit à l'erreur et devra cette saison, ou la saison prochaine atteindre les demi-finales ou la finale de la Ligue des Champions pour assurer la pérennité de son effectif. 

Le départ de Silva pose donc un réel problème au PSG, doit-il recruter ? Doit-il faire confiance à ses joueurs et sa jeunesse ? Il y a 2 ans, Thiago Motta quittait le club, depuis, les parisiens n'ont pas été capable de lui trouver un remplaçant et la perspective d'un bis repetita avec Silva inquiète les fans parisiens. La fin d'une ère donc, en espérant que Paris choisisse la meilleure solution du premier coup. 

Ronan Baroni
Supporter du FC Metz. La taille de Pirlo, la passion de Guardiola et l'Italie dans le coeur. Passé... En savoir plus sur cet auteur