Menu

PSG - Troyes : Pochettino fidèle à lui même - Irles pas surpris par ses joueurs



Troyes a créé la surprise en décrochant un précieux match nul sur la pelouse du PSG (2-2) pour le compte de la 36 journée de Ligue 1. Un point qui permet à l'ESTAC d'être en ballotage très favorable pour le maintien.

9 Mai 2022 09:15 - écrit par Rédaction JF


Présent en conférence de presse après la rencontre, l'entraîneur du PSG, Mauricio Pochettino, s'est montré aussi apathique qu'à l'accoutumé. 

"On a bien commencé le match puis on a commis deux erreurs qui nous coûtent deux buts. Je pense qu'on a quand même plus créé que Troyes. On méritait un peu plus de chance ce soir (dimanche). Il nous a peut-être manqué cette tension de la compétition. L'objectif était de remporter le Championnat, c'est chose faite. Maintenant, il faut respecter la compétition et je pense qu'on l'a fait", a déclaré Pochettino. 

Quand tu es entraîneur du PSG, tu dois attendre beaucoup plus de tes joueurs face à une équipe qui joue le maintien. Ce discours reflète parfaitement la saison du Paris SG : sans âme ...

Irles fier de ses joueurs qui n'ont rien lâché

L'entraîneur de l'ESTAC - Troyes, Bruno Irles, était quant à lui bien plus enthousiaste, même s'il n'a pas été étonné par la prestation de ses joueurs qui restaient notamment sur une belle victoire face au LOSC (3-0). 

" Qui aurait parié que l'ESTAC irait chercher un point à Paris ? Nous, on y croyait. On a réussi à aller chercher un point grâce à un supplément d'âme. Paris a d'énormes qualités, malgré tous les plans de jeu, les situations que j'ai pu préparer, ils peuvent tout faire sauter en éclat, en un claquement de doigt. On fait un nouveau pas, petit, mais pas mal quand même (vers le maintien). J'ai vu onze joueurs prêts, avec leurs qualités, à se battre, à se projeter, à agresser le porteur, à mettre de l'envie, des courses, de l'abnégation... On avance bien, mais on va attendre le résultat de Saint-Étienne contre Nice mercredi. Moi je vois une équipe qui veut être en Ligue 1 la saison prochaine. Mais il ne faut pas se cacher que si le PSG avait joué le titre ce soir (dimanche), on ne serait pas remontés (au score). Ils n'ont pas été aussi tranchants qu'ils peuvent l'être, ils étaient un peu plus relâchés. ", a déclaré Irles dans des propos relayés par L'Equipe

Si l'AS Saint-Etienne s'incline face à l'OGC Nice ce mercredi en match en retard de la 36e journée de Ligue 1, Troyes sera assuré d'être maintenu compte tenu d'une différence de buts largement en la faveur du club aubois : -14 pour l'ESTAC, -32 pour l'ASSE.