Menu
3 Avril 2021 16:40 - écrit par

PSG : Verratti encore positif, Dominique Sévérac a trouvé les coupables !

Alors que Marco Verratti a contracté le Covid-19 pour la deuxième fois depuis le mois de janvier et sera absent pour le match contre Lille et le Bayern Munich, le journaliste du Parisien Dominique Séverac préfère se tourner vers plusieurs coupables. Et ce n'est pas le joueur lui-même...



Le PSG a-t-il sabré le champagne à l'annonce du forfait de Robert Lewandowski, arme létale du Bayern Munich ? Si tel était le cas pour certains, le retour de bâton a dû être terrible. Avec le forfait confirmé de Marco Verratti pour le quart de finale à venir contre les allemands, le PSG perd un joueur-clé. Revenu plus tôt de la sélection, il a finalement été contrôlé positif au coronavirus et observera une période de quarantaine.

Journaliste au Parisien, Dominqiue Séverac a préféré jeter la responsabilité aux hautes instances du football plutôt qu'à Marco Verratti. Ils sont, selon lui, coupables de maintenir les matchs et les nombreux voyages, en cette période de pandémie qui ne faiblit pas vraiment.

 

Dominique Séverac fustige la FIFA et l'UEFA

"Moi, j’en veux à la FIFA et à l’UEFA d’avoir maintenu des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 à cette époque-là de la saison. Pour moi, à partir du moment où l’Euro 2020 a été décalé, il fallait décaler la Coupe du Monde derrière. Pourquoi le Mondial n’a pas été décalé en 2023 ? En ce moment, il y a les variants qui circulent…

C’est quoi ces éliminatoires ? Pourquoi on a fait voyager tous les joueurs comme ça ? Lewandowski s’est blessé, maintenant c’est Verratti qui a le Covid… Surtout que les sélections ont joué trois matchs en mars là… Les joueurs ont voyagé partout en Europe. On sait que le voyage est un facteur à risques, car il faut faire des tests PCR… Donc pourquoi on a maintenu ça alors que le virus est toujours là ? C’est une hérésie totale… »
, a houspillé le journaliste sur L'Equipe du Soir. Virus FIFA, covid-19, ce n'est pas demain la veille que les clubs et les équipes nationales se rabibocheront...