Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

PSG : malgré son titre de champion d'Europe, le cas Donnarumma n'a pas beaucoup changé en Italie !


Vainqueur de l'Euro avec l'équipe d'Italie, Gianluigi Donnarumma a ensuite rejoint le PSG sans laisser un centime au Milan AC. Une situation que les supporters du club transalpin n'ont visiblement pas encore digéré. Et tant pis si le gardien a offert le titre continental au pays de la Botte...

18 Juillet 2021 11:40 - écrit par


Homme d'un Euro où il a fini vainqueur et meilleur joueur du tournoi, Gianluigi Donnarumma prend des vacances bien méritées avant de découvrir le PSG en août. Malgré le trophée continental et les émotions qu'il a offert à l'Italie, son cas devrait continuer à diviser le pays de la Botte pour un moment.

Si Antonio Cassano a affirmé récemment qu'il ne le voyait pas encore au niveau des très grands gardiens actuels, il existe désormais un contentieux entre Donnarumma et le Milan AC. Devenu le gardien du temple de San Siro dès l'âge de 17 ans, l'intéressé a refusé de prolonger en Lombardie. Il s'en est donc allé libre au PSG toucher un salaire deux fois supérieur (12 millions contre 6 à la fin de son contrat).

 

Malgré une trêve pendant l'Euro, les supporters du Milan AC en veulent encore à Donnarumma

Le fait donc qu'il ait ramené un trophée en Italie n'a pas vraiment calmé les tifosi milanais, à en croire les médias italiens et Eurosport. "Si le club avait encore manqué la qualification en C1cette saison, son choix aurait pu se comprendre. Mais là, après sept ans d'absence, Milan va y faire son retour. Donnarumma y a joué un rôle prépondérant, qui plus est. Il joue avec l'équipe première depuis ses 16 ans, il a connu des moments difficiles et il attendait, comme tout le monde, ce moment depuis longtemps. Franchement, d'un point de vue sportif, c'est difficilement compréhensible. (...). Nous n'avons pas eu besoin de l'Euro pour prendre conscience de son talent.".

Que doit alors attendre le portier né en 1999 lorsqu'il reviendra jouer en équipe nationale ou lors d'un éventuel Milan AC - PSG en C1 ? "Disons qu'avec les penalties arrêtés en finale, les personnes ont fermé un œil sur ce qu'il s'est passé. Il y a eu comme une sorte de trêve. Ses arrêts resteront dans la mémoire collective pour toujours. Mais dès qu'il va commencer à jouer au PSG, je pense que l'estime redescendra un peu et qu'il ne sera pas vraiment retenu comme un exemple à suivre. Il y a eu comme un manque de respect pour le club qui l'a fait grandir. Il avait le droit de partir, évidemment, mais pas comme ça.", affirme-t-on encore.

Il est vrai que Gianluigi Donnarumma allait enfin découvrir la C1 dans un club qu'il a rejoint à 14 ans. Dans un Milan AC qui renaît doucement de ses cendres et où il était l'un des hommes de base du club rossonero. Le fait qu'il ait apporté la consécration à la Squadra Azzura place désormais Donnarumma dans l'histoire du football italien, au même titre que Dino Zoff et Gianluigi Buffon. L'image, elle, ne s'arrangera pas avec le temps pour celui qui a (un temps seulement ?) été affublé de "Dollarumma" par les tifosi milanais...

Un grand Monsieur de Chelsea, un observateur de l'actualité du football anglais, espagnol et... En savoir plus sur cet auteur