Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

RC Lens - LOSC : Lecas en remet une couche et émet de graves accusations !


8 Mai 2021 10:40 - écrit par Rédaction JF


Hier (vendredi), le RC Lens s'est lourdement incliné à domicile face au LOSC (0-3) d'un Burak Yilmaz en feu. Il faut dire que les Sang et Or n'ont pas été aidés par certains faits de jeu, et notamment le pénalty généreusement accordé à Lille dès la première minute suite à une faute de Seko Fofana sur Jonathan Bamba

On précise généreuse, car au delà du fait que les avis divergent à ce sujet, c'est l'attitude de l'arbitre Clément Turpin qui est considérée comme scandaleuse. En effet, l'homme en noir n'a pas dédaigné aller revoir l'action pour se fixer sa propre opinion. Une situation qui a forcément et légitimement mis en exergue le sentiment d'injustice du côté des joueurs lensois. Chose qu'a tenu à souligner le portier du RC Lens, Jean-Louis Leca, qui devant les médias a poussé un énorme coup de gueule et a émis de graves accusations à l'encontre de Clément Turpin

Les arbitres obnubilés par leurs points, Jean-Louis Lecas accuse !

"Le match se passe très bien. Et il dégaine direct. Ce sont deux fautes d'arbitrage grossières. J'ai revu les images à la pause, c'est Bamba qui rentre dans Seko (sur le penalty, ndlr). Je vais vous faire une confidence : à la fin du match contre Reims, il y a une erreur manifeste (un pénalty flagrant non sifflé sur Seko Fofana à la fin du match, ndlr) et l'arbitre ne va pas consulter la VAR. Le lendemain, je rentre chez moi et je croise un de ses collègues à l'aéroport d'Orly. Il m'explique que ce n'est pas possible de l'appeler car cela peut faire perdre des points. Que si un arbitre est déjugé, il aura des points en moins. (...) Sur les deux derniers derbys, je n'ai pas vu de mauvais gestes ou d'attentats. Personne n'a perdu ses nerfs. Les décisions sont en notre défaveur. Voyez la cheville de Ganago qui a des points de suture. J'ai l'impression qu'on nous prend pour des voyous", a déclaré Lecas

Autant pour le pénalty on comprend parfaitement la colère de Jean-Louis Leca, autant pour le carton rouge, l'expulsion de Clément Michelin ne souffre d'aucune contestation.