Menu
Jeunesfooteux
Jeunesfooteux

Real Madrid - PSG : un vestiaire parisien au bord de l'implosion, des dirigeants sur la sellette !


10 Mars 2022 08:33 - écrit par

Le PSG s'est incliné face au Real Madrid (3-1) en huitième de finale retour de la Ligue des Champions et est donc éliminé de la C1. Un revers qui va laisser des traces.


Quand le PSG est rattrapé par ses vieux démons ! Après avoir largement dominé le match aller et parfaitement géré la première mi-temps du match retour, le Paris SG a finalement craqué en seconde période en concédant 3 buts inscrits en 17 minutes par Karim Benzema. 

Une improbable "remontada" du Real qui n'était pourtant pas plus fringuant que ça. Certains diront que le premier but de Benzema n'aurait jamais dû être accepté en raison d'une faute de l'attaquant français sur le portier du PSG, Gianluigi Donnarumma. Un but qui a modifié la physionomie de la rencontre et qui a inversé la dynamique. 

Toujours est-il que cette équipe expérimentée du Paris SG n'aurait jamais dû craquer de la sorte. Preuve d'un mal qui ronge le Paris SG depuis de nombreuses années, la prestation catastrophique de Marquinhos - joueur qui a rarement fait preuve d'autant de fébrilité - en est le symbole. 

Et maintenant ?

Pochettino, Al-Khelaïfi et Leonardo débarqués ?

Si le PSG n'est pas à son premier gros coup de massue, cette énorme désillusion ne devrait pas rester sans conséquences. En effet, au delà de l'avenir de Mauricio Pochettino qui devrait à coup sûr s'inscrire loin de Paris - peut-être même à court terme - les dirigeants parisiens que sont Nasser Al-Khelaïfi et Leonardo pourraient également être débarqués.

Empêtré dans l'affaire du FIFAGATE, Al-Khelaïfi est plus que jamais sur la sellette et cela au même titre que Leonardo qui ne fait plus du tout l'unanimité du côté de Doha. De plus, les premières informations qui font état d'un gros craquage envers le corps arbitral après la défaite face au Real Madrid, des deux dirigeants parisiens, pourraient clairement sceller leur sort. 

De plus en plus de voix d'élèvent donc pour qu'un grand ménage soit effectué au sein même de l'organigramme du PSG. Doha qui rêve d'un duo Zidane - Wenger, va t'il écouter la vox populi ?

Ca a chauffé entre Neymar et Donnarumma - Un vestiaire au bord de l'implosion ?

Si les dirigeants parisiens sont pointés du doigt, les joueurs du PSG le sont encore plus. On pense notamment à Lionel Messi, Leandro Paredes et surtout à Neymar qui est devenu un boulet à 3 millions d'euros par mois. Un attaquant brésilien qui en serait presque venu aux mains avec Gianluigi  Donnarumma après la rencontre.

Selon Marca (à prendre avec des pincettes) tout serait en effet parti d’un reproche formulé par Neymar en direction du gardien italien pour sa perte de balle à l’origine du but de l’égalisation de Karim Benzema. Un reproche que Donnarumma n'aurait pas accepté, notamment venant d'un joueur qui devrait balayer devant sa porte et se faire petit tant il est décevant et mauvais depuis le début de saison. Mais s'il n'y avait que ça ...

Tout porte à croire que des dissensions existeraient depuis un moment au sein du vestiaire parisien. Des dissensions qui étaient jusqu'à hier rangées au placard, mais qui devraient à coup sûr être rapidement mises sur la table. Un vestiaire au bord de l'implosion ? Ce n'est clairement pas exclure et il serait peut-être temps que ça pète un bon coup. 

Qu'on se le dise, le PSG est en crise ! Une crise qui découle d'une politique sportive basée sur des individualités et non sur un collectif fort. En privilégiant le développement de la marque PSG en faisant signer des noms à coup de millions, QSI a négligé le plus important, à savoir construire une équipe sur des bases solides. Et oui le superficiel a ses limites ....

Frédéric Le Lay
Papa de deux mioches et de Jeunesfooteux.com. Gastronome à mes heures perdues En savoir plus sur cet auteur