Menu

Stade Brestois : Brendan Chardonnet pousse un gros coup de gueule


Brest - Nantes, une rencontre de la 31e journée de Ligue 1 qui s'est soldée par un match nul (1-1) et qui a été marquée par des débordements de supporters.

11 Avril 2022 11:30 - écrit par Rédaction JF


Que retenir de la rencontre Stade Brestois - FC Nantes ? Un match à deux visages : une première période nantaise et un second acte pour le SB29. Mais au delà du foot, on retiendra hélas des débordements de supporters. 

En effet la rencontre entre Brest et Nantes a été interrompue à la 51e minute, après une tentative d'intrusion de spectateurs brestois sur le terrain du stade Francis-Le Blé, qui voulaient en découdre avec les supporters nantais. Un bien triste spectacle condamné par le capitaine de Brest, Brendan Chardonnet

"Sincèrement ça me fait chier, que ce soit mes supporters ou les supporters adverses, depuis le début de la saison, on voit des choses inacceptables. À un moment, il va falloir que les supporters changent de mentalité sinon, à la Ligue, ils ne vont plus s’emmerder : ils vont dire ‘‘personne dans les stades’’ et on va se retrouver comme pendant la pandémie, il y a deux ans, où il y avait zéro spectateur. Nous, on se faisait chier dans les stades à ce moment. Que ce soient nos supporters ou les autres, si j’ai un message à porter, c’est : arrêtez vos conneries ! Tout le monde va en pâtir, eux et nous. Nous, on est un petit stade, ça chauffe, l’égalisation vient peut-être de là d’ailleurs. Si contre Lyon on n’a pas de supporters, on fait comment ? On connaît l’importance des supporters à Brest comme ailleurs. Ça saoule de voir des débordements, cette semaine encore, peu importe qui c’est, qui commence, il faut arrêter tout ça", a déclaré Chardonnet au micro de Prime Vidéo. 




Mercato Foot sur livefoot.fr foot live