Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

Stade Brestois : Chardonnet, tu me fais rêver... Larsonneur, reviens !


Après une première mi-temps complètement ratée, le Stade Brestois s'est incliné face à Lyon en Ligue 1 (2-3). Et pourtant, le SB29, avec Cibois titulaire et Larsonneur encore sur le banc, et Brendan Chardonnet ont enflammé cette deuxième période de Brest - OL !

20 Février 2021 06:35 - écrit par Rédaction JF


Brest - OL : Cibois hors sujet, Larsonneur de retour ?

Brest - OL était le match d'ouverture de cette 26ème journée de Ligue 1, ce vendredi soir. Largement mené à la pause (0-3, buts de Lucas Paqueta, Houssem Aouar et Memphis Depay pour Lyon), le Stade Brestois, emmené par l'excellent Romain Faivre et avec Gautier Larsonneur une nouvelle fois laissé sur le banc, n'était pourtant pas loin de réussir sa remontada du côté du Stade Francis-Le Blé...

Très bien aidé par un Sébastien Cibois complètement à côté de la plaque, l'Olympique Lyonnais aura donc fait la différence en première mi-temps. Et le malheureux gardien du SB29 y est (vraiment) pour beaucoup... Très bon dans ses cages à Lille il y a une semaine, le portier issu du centre de formation du PSG avait "profité" de la récente méforme de Gautier Larsonneur, pour gagner sa place de titulaire dans les buts du Stade Brestois.

S'il a su saisir la chance que lui avait offert par Olivier Dall'Oglio, Sébastien Cibois (22 ans) a pourtant commis deux très grosses erreurs qui auront coûté très cher à Brest contre l'OL avec deux buts bêtement concédés : la première suite à un énorme risque pris sur un crochet devant Lucas Paqueta, puis la deuxième sur une très mauvaise lecture dans sa sortie dans les pieds de Memphis Depay qui aura entraîné un penalty.

De quoi laisser espérer un retour de Gautier Larsonneur en tant que titulaire au Stade Brestois ? Pas impossible... même si on voit mal Olivier Dall'Oglio "punir aussi facilement et rapidement" Sébastien Cibois. Mais une chose est sûre : le natif d'Argenteuil n'aura plus le droit à l'erreur, et on pourrait également imaginer que, piqué au vif après avoir été relégué sur le banc, Gautier Larsonneur revienne aux affaires avec de bien meilleurs intentions...

 

Brendan Chardonnet buteur et passeur décisif contre Lyon !

Brendan Chardonnet : son nom ne vous dit peut-être rien et pourtant ce dernier s'est fait une place en or dans le onze-type de Olivier Dall'Oglio, au sein de la défense centrale cette saison. Né à Saint-Renan tout comme Gautier Larsonneur, il est bien l'enfant de la maison du club de Brest, où il a naturellement été formé.

Après avoir disputé son premier match de Ligue 1 sous le maillot du Stade Brestois face au PSG au Stade Francis-Le Blé le 18 mai 2013, Brendan Chardonnet (26 ans) se sera ensuite contenté d'un simple rôle de doublure au SB29 en Ligue 2 entre 2013 et 2019 (41 matchs au total en L2 avec le club breton, et un prêt en National au SAS Epinal lors de la saison 2015/2016) avant de pouvoir enfin disputer le deuxième match de Ligue 1 dans sa carrière, cette fois-ci en tant que titulaire, contre le Stade de Reims le 24 août 2019 (victoire 1-0).

Très heureux chez lui à Brest, Brendan Chardonnet aura pris part à 12 rencontres de L1 lors de l'exercice 2019/2020. Mais cette saison, le défenseur central formé au club phare du Finistère semble avoir gagné sa place de titulaire et monte lentement mais sûrement en puissance, du haut de ses 1m86 et désormais âgé de 26 ans, en témoigne encore sa belle prestation face à l'OL ce vendredi soir.

En effet, après avoir été très bon face au LOSC le week-end dernier en Ligue 1, le numéro 5 du Stade Brestois aura toutefois été mis en difficulté par Memphis Depay... mais il aura réalisé une deuxième mi-temps impressionnante, tant sur un plan défensif... qu'offensif puisqu'il s'est payé le luxe de marquer son deuxième but de la saison, contre Lyon en reprenant d'une tête rageuse un centre parfait venu de la gauche de Franck Honorat, qui avait profité d'un excellent travail de Romain Faivre (1-3, 53ème), puis Brendan Chardonnet réalisait une ouverture magnifique pour lancer Irvin Cardona qui trompa Anthony Lopes (2-3, 74ème).

Insuffisant malheureusement pour Brest, mais alors, de par ton parcours, ta combativité sur les terrains de football, ta simplicité en dehors du terrain et la marge de progression que tu possèdes encore, on te le dit : Brendan, tu nous fais rêver !