Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

Stade Rennais : Camavinga voudrait déjà partir ? Attention, attention...


Ouvert à un départ avec la saison décevante du Stade Rennais et le départ de Julien Stéphan, Eduardo Camavinga doit se méfier d'un transfert beaucoup trop rapide dans des clubs tels que le Real Madrid.

3 Mars 2021 13:10 - écrit par


Il ne s'agit pas de faire le procès d'un joueur à peine sorti de l'adolescence mais gare tout de même à ne pas se brûler les ailes. Ainsi Eduardo Camavinga envisagerait désormais un départ de Rennes en partie car le club breton ne sera probablement pas européen la saison prochaine. Ce désir de jouer la C1 quand on l'a déjà joué et que l'on sait que certains cadors se battent pour un transfert, et par conséquent donner l'envie de la jouer, soit. Le départ de Julien Stéphan a-t-il à ce point rebattu les cartes pour l'avenir de Camavinga ? Soit.
 

Ne pas suivre les jeunes français qui ont échoué trop vite à l'étranger

Eduardo Camavinga n'a que 18 ans, est l'un des plus grands espoirs du football français et pour peu qu'il ne se brûle pas les ailes et qu'il reste lucide, il devrait régner sur le football mondial. On espère un destin à la Zidane ou Pogba, un destin qui fera de lui le leader d'une France championne du Monde, et non le symbole d'un gros fiasco façon Aliadière, Le Tallec, Sinama-Pongolle et tous ces jeunes Frenchies partis se planter à l'étranger avant l'âge de raison.

Parce que Camavinga nourrit désormais l'idée d'un départ. Pour aller au Real Madrid j'imagine puisque c'est le club qui le fait rêver. Même si le Real veut rajeunir son effectif, le trio Casemiro-Kroos-Modric tient encore la route, Valverde est un joueur fiable, et Isco peut encore apporter au milieu de terrain et s'il surfe sur ce qu'il a montré dernièrement avec en plus, un départ de ZZ, restera peut-être plus longtemps que prévu. Autrement dit, Eduardo Camavinga aura du mal à se faire une place immédiatement au Real Madrid.

Camavinga doit être patient, le Real Madrid repassera à l'action

De plus, on ne peut pas dire que la Maison Blanche ait brillé dans le recrutement de jeunes pousses. Excepté son compatriote Varane qui fait presque figure d'exception, combien ont
échoué
? Les Canales, Illarramendi jetés aux oubliettes, et tout récemment encore avec Jovic, Militao, Rodrygo, et peut-être Vinicius Junior. Sur les derniers cités, certains ne sont pas encore des causes perdues. Reste que le Real Madrid n'a pas été très inspiré dans le recrutement ces dernières années. Pourvu que Camavinga ne rentre pas dans cette case des fiascos, ce qui l'amènerait à revenir dans des clubs beaucoup moins huppés pour se relancer et bâtir le socle de sa carrière.

Non, pour limiter les risques et le spectre d'un échec à Madrid, Eduardo doit rester à Rennes, un voire deux ans de plus, continuer à s'affirmer, mûrir en Ligue 1, faire en sorte que cette L1 devienne trop petite pour lui. Etre patient en somme. Et si tout se passe bien, le Real et tous les autres repasseront à l'acte. Camavinga est un surdoué et a connu de grosses difficultés cette saison. Les blessures, la médiatisation ? Cela peut se comprendre tant il est à peine majeur. Comment penser alors qu'il s'agisse du meilleur timing pour aller dans le plus grand club de l'histoire de ce sport ?
 

Un grand Monsieur de Chelsea, un observateur de l'actualité du football anglais, espagnol et... En savoir plus sur cet auteur