Menu

Un doublé historique pour l'AS Monaco, bravo l'ASM !


Samedi 25 Février 2023 13:35 - écrit par

Lors de la saison 1962-1963, personne n'arrêtera ces joueurs monégasques. Doublé pour l'AS Monaco !



Et pourtant en début de saison, ils ne font pas partis des favoris. Comme d'habitude, on retrouve les "grands" à savoir REIMS, le RACING et NIMES mais aussi LYON et BORDEAUX, des équipes jeunes et enthousiastes. Lyon dispose d'une équipe redoutable avec Marcel AUBOUR, Fleury DI NALLO et Nestor COMBIN. Il y a SEDAN également qui est en tête du classement lors de la 26ème journée avec 5 points d'avance sur BORDEAUX et .... l'AS MONACO !

Et oui, d'autant plus qu'à MONACO l'extraordinaire duo DOUIS-THEO fait des merveilles et que la ligne des demis HIDALGO-BIANCHERI est l'une des meilleures de France. Que dire d'ARTELESA qui apporte l'efficacité manquante à la défense... Tout cela avec un entraîneur (Lucien LEDUC) qui arrive à mettre en harmonie les talents individuels et les fortes personnalités. Les joueurs sont tous solidaires. 
En championnat, l'équipe monégasque va dominer tous ses principaux rivaux le RC PARIS (1-1 et 3-2), REIMS (1-1 et 5-2), Nice (2-2 et 6-2), LYON (1-1 et 1-0). Tous... sauf 1, une équipe d'irréductibles ardennais posera problème aux monégasques ! 
SEDAN gagnera 3-0 chez lui et 1-0 en Principauté !
Ci-dessus,  Raymond KOPA (REIMS) tente de déborder BIANCHERI, mais MONACO est bien supérieur ! 

Donc MONACO champion, REIMS finira 2ème et SEDAN, 3ème.
Mais la Coupe... LYON fait des ravages, les lyonnais éliminent l'OM, SEDAN puis TOULON en demi-finale.
Pour MONACO les difficultés sont apparues en 8ème de finale face à SOCHAUX ou il a fallu rejouer le match (1-1 puis 5-1). La première partie du sacre est la demi-finale ou l'ASM rencontre le Stade de REIMS. Le match a lieu au Parc devant 37000 spectateurs. Les rémois ont eu l'occasion de s'imposer, mais ils ne l'ont pas saisie. La presse est unanime, le passage de témoin est réel. La fin d'une grande équipe du football français, mais aussi le renouveau avec cette équipe monégasque qui a fait preuve d'un remarquable niveau technique. 
Oui, REIMS est passé à côté. Une parade miraculeuse de BARREAU en 1ère mi-temps, un pénalty raté par THEO et un but surprise d'AKESBI permettaient aux rémois de mener 2-1 à 30 minutes de la fin du match. 
Et sans pour autant faire un match extraordinaire, les monégasques ont redressé la situation. Avec un HERNANDEZ épanoui (homme du match), une défense intraitable avec CASOLARI et ARTELESA, la ligne de milieux bien connue HIDALGO-BIANCHERI, le talentueux DOUIS et un COSSOU déchaîné... décidément MONACO avait beaucoup trop d'atouts pour céder face à REIMS.
MONACO remporte cette demi-finale 3-2 suite à l'égalisation de CASOLARI et du csc de MOREAU.

La finale se joue le 12 mai 1963 à Colombes devant 32923 spectateurs, elle oppose l'ASM à l'Olympique LYONNAIS. Un peu compliqué car pour la première fois, il a fallu rejouer la finale, et ce sans le moindre but. 0-0 en raison de la tactique de l'entraîneur lyonnais Lucien JASSERON, qui pratique la défense en mode individuel strict et une attaque limitée à 2 joueurs DI NALLO et COMBIN. Le meneur de jeu monégasque THEO a été complètement muselé. Ainsi fut neutralisé le beau jeu monégasque. 
Bon, messieurs, il va falloir remettre ça, le 24 mai au Parc. 
Michel HIDALGO grippé semble indisponible. Il jouera tout de même. 
LYON se montrera plus audacieux qu'à Colombes mais jouera de malchance. Le poteau va détourner 2 tirs de COMBIN et de RAMBERT et HERNANDEZ, le gardien monégasque, va détourner un pénalty tiré trop mollement par POLAK.
Pendant ce temps, COSSOU aura eu le temps de transformer la seule véritable occasion de l'ASM suite à une ouverture de DOUIS.
Puis à la 84ème minute, un échange de passes entre CARLIER et THEO fait aboutir le ballon à Yvon DOUIS. Ce dernier renverse le jeu sur sa droite à destination de CASOLARI monté en attaque. Et bim, c'est le 2ème but. 
C'est la victoire et le doublé  qui consacre une grande et belle équipe.

Les reconnaissez-vous...
Debout : HERNANDEZ, CASOLARI, BIANCHERI, HIDALGO, THOMAS
Accroupis : DJIBRILL, DOUIS, ARTELESA, THEO, CARLIER
C'est un peu compliqué je vous en remets une, plus simple