Menu

Victoire 5-0 pour l'Atlético Madrid face à Osasuna, coup de chance ou coup de maître pour Simeone ?


Hier soir, l'Atlético Madrid se déplaçait sur la pelouse d'Osasuna. Après un nul à Bilbao, les Colchoneros devaient se ressaisir et prendre 3 points. C'est chose faite avec une victoire 5-0, une première cette saison.

18 Juin 2020 14:42 - écrit par


Dans l'obligation de prendre les 3 points hier soir, l'Atlético voyait notamment le retour de sa pépite Joao Felix, aligné au côté de Diego Costa. Morata et Marcos Llorente démarrent eux sur le banc. Une composition qui rappelle la victoire à Anfield face à Liverpool. Une première mi temps en faveur de l'Atlético, sans resplendir, les Colchoneros inscrivent le premier but à la 27ème minute par Joao Felix. Un retour à la compétition probant pour le jeune attaquant. Lui qui avait beaucoup de pression pour son retour avec les Rojiblancos. En deuxième mi-temps tout s'accélère. Sur un 2v1 face au gardien, Diego Costa offre le doublé à Felix sur un plateau. Les deux hommes sortent et là entrent les facteurs X, les mêmes que contre Liverpool: Marcos Llorente et Alvaro Morata. Là c'est le festival, 1 but et 2 passes décisives pour Llorente, 1 but pour Morata et 1 but pour Yannick Carrasco, lui aussi rentré en jeu. Ça fait 5 pour l'Atléti. 

Après cette manita, Simeone a-t-il trouvé la formule magique ? Était-ce un coup de chance, ou un très bon coup tactique ? L'Atlético peut-il espérer atteindre le podium, au moins la 4ème place ? Notre réponse. 

Manita, clean sheet, sur le papier : le match parfait

Cette victoire de l'Atlético résonne comme plus qu'une simple victoire. Cette manita, c'est la première fois que l'Atlético marque plus de 3 buts cette saison. Simeone aurait-il trouvé la formule magique ? Le dispositif est-il enfin équilibré ? Analyse d'un match modèle pour l'Atlético. 

Sur le plan statistique, l'Atlético réalise un perfect. Dans l'ADN qu'on leur connaît, l'équipe marque plus lorsqu'elle n'a pas la balle. 48% de possession en seconde mi-temps, 4 buts sur des transitions rapides ou des récupérations, l'Atlético fonctionne bien. Sur la totalité du match, les statistiques offensives sont aussi excellentes. 10 tirs, 6 cadrés, 5 buts, un récital offensif et une efficacité impressionnante.

Sur l'aspect défensif, les Colchoneros s'en sortent aussi très bien. 4 tirs contrés, seulement 3 tirs cadrés subis sur un total de 13. Mais aussi 4 fautes de moins pour plus de tacles et plus de passes que son adversaire. Sur le papier, c'est le match parfait. Manita, clean sheet (premier depuis le match aller face à Liverpool). Les Colchoneros n'avaient plus gagné à l'extérieur en championnat depuis le 22 décembre

Felix décisif, Llorente supersub, Costa et Morata en forme

Sur le plan individuel, c'est aussi un match parfait. Oblak renoue avec le clean sheet, lui qui a atteint la barre des 100 clean sheets en 182 matchs. Une statistique qui confirme qu'il est un des meilleurs si ce n'est le meilleur gardien du monde depuis des années. Il n'a pas eu beaucoup d'actions à arrêter, mais s'est imposé dans les ultimes minutes face à Ruben Garcia sur une volée depuis l'entrée de la surface. Une performance solide pour le rempart de l'Atlético

Joao Felix, (enfin) décisif. Lui qui était le centre de la conférence de presse pour son retour à la compétition. Sous les critiques au vu du montant déboursé pour la pépite portugaise (126 millions), il a fait taire les critiques avec un beau doublé. Toujours bien placé, il a su finir dans la surface après un dégagement loupé et a facilement converti l'offrande de Diego Costa. Un bon match pour le jeune attaquant. 

Costa et Morata eux aussi étaient en forme. Sur le deuxième but de Felix, Costa offre le doublé à son compère mais peut très bien finir seul. Sur le deuxième but, il n'est d'ailleurs pas hors-jeu, au contraire de Felix, ce qui lui permet de jouer le ballon, ce qui n'aurait pas été le cas pour Joao. Morata, affirme lui qu'il est toujours aussi performant. Il inscrit un but en solitaire après un magnifique appel en profondeur sur un service tout en finesse de Llorente

Marcos Llorente, lui aussi très en forme. Lui qui avait qualifié l'Atlético face à Liverpool grâce à un doublé en prolongations, vient s'offrir 1 but et 2 passes décisives en 27 minutes. Une conduite de balle et des dribbles toujours justes, il est à coup sûr l'avenir des Colchoneros. On peut aussi noter le premier but de Carrasco, de retour cette saison dans les rangs Rojiblancos grâce à un prêt. Des signes encourageants pour un Atlético trop souvent en difficulté ces derniers mois offensivement. 

La copie parfaite

Sur le papier comme sur le terrain, l'Atlético a livré le match parfait. 5 buts marqués, aucun encaissé, la copie parfaite pour Simeone et ses hommes. Tous ses joueurs offensifs semblent en forme, prêts à finir ce championnat. Il possède donc plusieurs possibilités et alternatives pour son attaque. Un atout de taille pour une équipe qui a l'habitude de défendre.

Alors coup de maître ou coup de bol ? On le saura à l'issue des prochains matchs. L'Atlético est pour le moment 4 ème de Liga en attendant le match de la Real Sociedad ce soir. En cas de victoire, les basques reprendraient 1 point d'avance sur les Colchoneros. Dans e cas contraire, les madrilènes seraient enfin de retour dans le top 4 et pourraient s'attaquer à la 3ème place occupée par Séville. Rendez-vous samedi à 22h au Wanda Metropolitano pour la réception de Valladolid, 14ème de Liga.