Menu

ASSE - LOSC : Puel de mauvaise foi, Galtier scandalisé


Christophe Galtier a poussé un coup de gueule après ASSE - LOSC, pointant du doigt une grosse erreur d'arbitrage au sujet du pénalty imaginaire accordé à Wahbi Khazri.

30 Novembre 2020 08:05 - écrit par Rédaction JF


Un pénalty obtenu par Khazri qui fait polémique

Hier (dimanche), l'AS Saint-Etienne a mis fin à sa série de sept défaites de rang en obtenant le match nul face au LOSC. Un bon point pour le moral des joueurs de l'ASSE, mais une mauvaise affaire pour Lille qui avait l'occasion de recoller au PSG tenu en échec au Parc des Princes par les Girondins de Bordeaux, et qui été rattrapé au classement par l'Olympique Lyonnais, Montpellier et l'AS Monaco

Une rencontre qui a été marquée par un pénalty très généreusement accordé aux Verts de Claude Puel. En effet, Wahbi Khazri a joué de malice en se jetant dans les pieds du latéral gauche Lillois, Domagoj Bradaric. Malgré les ralentis qui démontrent bien que le défenseur du LOSC n'a commis aucune faute, l'arbitre de la rencontre a tout de même décidé de siffler en faveur de l'ASSE. Une décision jugée logique par l'entraîneur de Saint-Etienne, Claude Puel

Pour Puel il y a pénalty sur Khazri - les images montrent le contraire

ASSE - LOSC : Christophe Galtier (Lille OSC)
ASSE - LOSC : Christophe Galtier (Lille OSC)
"C’est peut-être involontaire mais il y a faute. Il y a faute parce que son pied traîne derrière. Wahbi ne fait pas exprès de tomber. C’est peut-être malheureux pour les Lillois mais il y a penalty" a déclaré Puel

Un avis pas du tout partagé par l'entraîneur du LOSC, Christophe Galtier, qui s'est dit scandalisé par une telle décision arbitrale. 

"Ce n'est pas dans mes habitudes de commenter les décisions de l'arbitre, mais là je ne comprends pas. L'arbitre peut se tromper, mais aujourd'hui (dimanche), il y a tellement de gens qui travaillent avec lui derrière les écrans qui voient ce qui se passe... Ce qui s'est passé ? Il y a surtout un joueur d'expérience (Kahzri) qui vient se jeter dans les jambes de Bradaric. Je ne comprends pas que l'on puisse siffler un penalty sur cette action. Maintenant, cela n'enlève rien à la bonne première période stéphanoise." a confié le coach de Lille